Phot’Aubrac, l’occasion de rencontres inoubliables pour les collégiens

  • Rencontre des collégiens avec les scientifiques.
    Rencontre des collégiens avec les scientifiques.
Publié le

Dans le cadre de Phot ‘Aubrac, les élèves de 6e, 5e, 4e du collège Saint-Matthieu ont rencontré des scientifiques de renom tous deux également photographes : Arnaud Guérin, volcanologue et Stéphane Granzotto, biologiste.

Rendez-vous donc à la ferme de Bouquinant, avec Arnaud Guérin, pour les 6e et 4e qui leur raconta avec enthousiasme, sa passion pour "les cailloux" comme il aime le souligner et, ce depuis son enfance normande. C’est ainsi qu’Arnaud, répondit aux questions des élèves de 4e à propos des volcans qui découvrirent tour à tour les différents types de volcans (effusifs/explosifs), qu’un volcan peut passer d’un état à l’autre comme le Vésuve, ou encore que la lave sort à 800/1 000°, mais aussi qu’il reste encore dix volcans actifs à la surface du globe entre autres questions...

Ensuite, Arnaud s’attarda sur son exposition qui conduisit les collégiens jusqu’aux Malouines. Ce sont 700 îles situées au large du Chili, sous un climat océanique très venté où vit une faune impressionnante et variée : manchots, éléphants de mer, albatros dont les clichés réalisés sous l’œil aguerri d’Arnaud, laissent un rendu incomparable. Puis, ce fut à nouveau le jeu des questions/réponses par les 6e captivés par les propos de cet aventurier des temps modernes qui ne manqua pas de leur rappeler : "Ici, sur l’Aubrac, la culture est dans la nature...Ouvrez simplement les yeux et observez...L’Aubrac est comme une grande bibliothèque ! Ne l’oubliez jamais...". Ultime cliché souvenir avec Stéphane et Hans Silvester, autre photographe de réputation internationale présent sur le même lieu, sur lequel les collégiens avaient aussi travaillé ! Surprise !

De leur côté, les 5e rencontrèrent Stéphane Granzotto, naturaliste et également photographe dont la thématique de l’exposition s’orientait autour de l’eau. Et c’est ainsi que les truites découvertes dans son enfance, près de chez lui, dans les Alpes, lui permirent de voyager à travers le monde, jusqu’à l’océan indien, entre autres, refuge de cachalots... Et, du petit castor frêle qui, au cours de son évolution passa d’espèce diurne à nocturne (à cause des hommes, chasseurs de fourrure) et qui lui demanda des heures de patience pour un cliché unique, jusqu’aux baleines rencontrées bien loin d’ici, Stéphane, ne cesse de "s’émerveiller devant ce que la nature nous offre" car selon lui "La richesse est dans les plaisirs simples et chaque petit ruisseau est un trésor à protéger". Car, ne l’oublions pas : l’eau douce ne représente que 3 % de l’eau présente à la surface de notre Planète bleue alors, économisons-la, protégeons-la, respectons-la, tout simplement...

Le collège Saint-Matthieu, inscrit dans sa thématique "Homme et nature sur l’Aubrac" n’a jamais été autant, ce jour-là, ancré dans son terroir, son territoire propre et unique...

Un grand merci à Aveyron Culture et Phot ‘Aubrac pour cette belle après-midi riche de découvertes, de voyages, d’aventures, à deux pas de chez nous sur cette terre d’Aubrac qui ne manque pas d’offrir chaque jour qui passe, bien des secrets même si certains ne vous seront jamais livrés ni à vous, ni à moi...

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Laguiole

120000 €

En exclusivité dans notre agence, venez découvrir cette maison de caractère[...]

36300 €

Situé au bas des pistes de ski de LAGUIOLE, appartement de Type 2 avec balc[...]

50000 €

A Laguiole, à 2 pas des commerces, terrain de 826 m2 exposition sud[...]

Toutes les annonces immobilières de Laguiole
Réagir