Quelle place pour les vélos à Rodez ?

  • L’association des Cyclos-motivés appelle la municipalité à réaliser des aménagements pour faciliter la circulation des vélos.
    L’association des Cyclos-motivés appelle la municipalité à réaliser des aménagements pour faciliter la circulation des vélos. Archives José A. Torres
Publié le

Régulièrement, l’association des Cyclo-motivés interpelle la municipalité sur les aménagements urbains manquants. Un comité de pilotage avec la mairie doit se réunir dans dix jours.

Avec les contraintes sanitaires dans les transports en commun, pour le déconfinement (port obligatoire du masque, une place sur deux occupées dans les bus et les trains), le vélo pourrait devenir un moyen de transport privilégié.

Aujourd’hui, certaines agglomérations anticipent cette évolution dans les habitudes de transport. à Rodez, l’association des Cyclo-motivés interpelle régulièrement la municipalité pour revoir ou améliorer les aménagements urbains.

Dernièrement, sur leur page Facebook, l’association met à l’index certaines parties de la ville qui peuvent être dangereuses pour les cyclistes ou tout simplement difficile d’accès.

Par exemple, les cyclistes ont-ils le droit de circuler sur les trottoirs le long de l’avenue Victor-Hugo, où en-est la matérialisation des pistes avenue Durand-de-Gros ou encore comme garer son vélo à Rodez ?

Face à toutes ces questions, la municipalité entend créer de nouveaux aménagements. Par exemple, au mois de juillet, le maire Christian Teyssèdre parlait de rendre aux cyclistes une partie de la rue Béteille. "Mais il y a aussi de petites choses à réaliser rapidement qui peuvent rendre la vie beaucoup plus facile aux cyclistes ", assure Dominique Treilles, président de l’association des Cylos-motivés.

"Bonne entente nécessaire"

"Mais les choses avancent, poursuit-il. Nous nous réunissons dans dix jours avec un comité de pilotage de la mairie pour discuter des améliorations à apporter." En avril 2019, l’association avait recueilli, en trois semaines, l’avis de plus de 500 personnes sur les mobilités douces. "Près de 80 % des personnes ayant répondu trouvent qu’il est dangereux de circuler, explique Dominique Treuilles, surtout à côté des véhicules."

Le président de l’association des Cyclos-motivés rappelle "que la bonne entente entre tout le monde est nécessaire pour que les choses avancent. Pas besoin de polémique pour cela, nous devons travailler tous ensemble".

Toutefois, Dominique Treilles a bien conscience que la " topographie de Rodez rend difficile, par endroits, la circulation à vélo mais il y a de la place pour tout le monde".

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

330 €

Ce studio situé dans une résidence sécurisée vous propose: Une pièce équipé[...]

455 €

LOCATION MAISON RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Au rez-de-chaussée, une pièce pri[...]

205 €

CHAMBRE SITUE A 5 MINUTES DE LA CATHEDRALE MEUBLE AVEC COIN CUISINE ET DOUC[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir