Rodez : le nombre de personnes hospitalisées stagne

Abonnés
  • Le nombre de personnes hospitalisées à Rodez a légèrement diminué.
    Le nombre de personnes hospitalisées à Rodez a légèrement diminué. Repro CP
Publié le

Les mesures de confinement prises depuis le 29 octobre montrent leur efficacité : le nombre de personnes admises à l’hôpital se stabilise, voire diminue légèrement. Toutefois, Vincent Prévoteau, directeur de l’établissement, appelle toujours à la vigilance.

La semaine dernière, le directeur de l’hôpital Jacques-Puel de Rodez se montrait toujours aussi prudent lorsqu’il s’agissait d’évoquer la situation sanitaire et son évolution. Une prudence inhérente à l’intensité de cette deuxième vague qui met à rude épreuve le système hospitalier.

Toutefois, les dernières nouvelles laissent entrevoir une éclaircie. Ainsi, Vincent Prévoteau confie qu’une "décrue s’amorce dans le nombre de patients atteints par le Covid-19".

Mais, "il convient de rester prudent car je ne peux pas dire que le nombre de patients atteints ne va pas bondir à nouveau demain", complète le directeur de l’hôpital. Hier, on comptait trente patients soignés, dont huit sont toujours en réanimation. Pour les personnes sorties de l’hôpital, va commencer la longue période de soins afin de traiter les symptômes post-Covid. Jusqu’à présent, 70 % des opérations de l’établissement avaient été déprogrammées pour pouvoir prendre en charge les patients atteints par le Covid. "Nous allons envisager d’en reprogrammer certaines et monter en puissance au fil des jours. Mais nous resterons bien en deçà du volume habituel", explique Vincent Prévoteau.

Si le signal est "positif", "chacun doit rester vigilant au quotidien pour éviter la propagation de ce virus. On attendait avec impatience les effets du confinement et ils se dessinent au fil des jours", reprend le directeur de l’hôpital Jacques-Puel.

Une tendance observée également au niveau régional où la décrue semble également s’esquisser.

L’indicateur R-effectif, utilisé par les épidémiologistes pour mesurer la vitesse de propagation du virus, est désormais inférieur à 1, d’après l’Agence régionale de santé (ARS). Cette donnée traduit une baisse du niveau d’infection et donc un ralentissement de l’épidémie. Mais malgré cela, "la diffusion virale reste active" sur l’ensemble de l’Occitanie, précise l’ARS.

Pierre Ricordeau, directeur général de l’ARS Occitanie, note "une baisse des hospitalisations de l’ordre de 30 % par rapport à la semaine dernière sur l’ensemble de la région. Toutefois, le nombre de patients en réanimations reste très élevé et la situation est préoccupante. Nous connaissons une stabilité sur un plateau haut".

Une situation toujours préoccupante dans les Ehpad

"La situation est toujours très préoccupante et très dégradée selon les établissements accueillants des personnes âgées", explique Pierre Ricordeau, directeur régional de l’ARS. L’Agence régionale de santé a recensé 210 clusters – des foyers épidémiques – parmi les Ehpad de la région, soit près d’un quart des établissements.

En Aveyron, la situation est également tendue. Et si le nombre d’Ehpad touchés reste pour l’heure stable, il est tout de même important et nécessite une surveillance importante de la part des médecins. Pour permettre une prise en charge rapide, l’ARS Occitanie a mis à disposition plus de 800 000 tests antigéniques, dont 307 000 sont destinés aux Ehpad et établissements médico-sociaux.

Le reste sera réparti en priorité entre les services d’urgence des hôpitaux, le personnel de l’éducation nationale, les sapeurs-pompiers, etc. Ces tests permettent d’obtenir un résultat en quinze minutes, environ. Un dépistage peut être effectué par un pharmacien, un infirmier, un médecin et pas seulement en laboratoire comme c’est le cas aujourd’hui avec les tests PCR. L’arrivée de ces tests antigéniques va permettre à l’ARS de lancer des opérations de dépistage préventif à travers la région.

 

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

400 €

Situé a 2 pas du centre de formation Universitaire, proche du Faubourg et d[...]

442 €

LOCATION APPARTEMENT T1BIS RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée avec p[...]

361 €

Proche de l'IUT et du Lycée Monteil : bel appartement T1 bis duplex avec un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir