Espalion : une édition de Noël pas vraiment favorable aux affaires

  • Le manque d’animations a fortement "plombé" la dynamique commerciale du marché de Noël.
    Le manque d’animations a fortement "plombé" la dynamique commerciale du marché de Noël. Repro CP
Publié le

À Espalion, comme dans d’autres villes du département, le marché de Noël a tout de même pu avoir lieu créant ainsi, malgré le contexte actuel, un brin d’esprit de fête dans la cité.

Ouvert le vendredi 18 décembre le marché de Noël s’est achevé jeudi soir. Cette année ce sont neuf chalets loués par la mairie et montés par ses services techniques qui avaient pris place sur les contre-allées du boulevard Joseph-Poulenc. Neuf chalets qui ont accueilli onze producteurs et artisans d’art puisque certains partageaient un même espace.

Un village de Noël qui se caractérisait avant tout par la qualité des produits proposés, tout autant dans le domaine de la gastronomie que dans celui des arts. En effet, les produits artisanaux faits main et vendus par les créateurs eux-mêmes composent un univers unique et chaleureux. Il en est de même pour la gastronomie avec la présence sur ce marché de producteurs locaux au savoir-faire reconnu et fervents défenseurs de la qualité.

Tout ceci fait d’autant plus regretter le manque d’affluence constaté cette année. Un manque de visiteurs que les exposants expliquaient certes par la période actuelle incertaine et compliquée mais aussi par les animations totalement absentes sur ce marché cette année et qui, lors des éditions antérieures, drainaient beaucoup de monde sur les lieux. Des exposants qui ont aussi déploré le côté austère du village peu décoré et la communication totalement inexistante sur l’événement.

Certains prenaient en exemple les marchés de Noël de villes du département dans lesquelles ils étaient également présents et où les municipalités avaient conservé des animations tout en mettant en place des règles sanitaires de distanciation. Des marchés qui ont connu, dans ces villes, une bonne fréquentation permettant ainsi aux exposants de tirer leur épingle du jeu. Les exposants espalionnais, unanimes pour reconnaître qu’il n’y avait pas eu un minimum en matière d’animations, ne dressaient pourtant pas tous un tableau aussi noir en reconnaissant que la météo leur avait permis, cette année, de sauver les meubles. Ils se réjouissaient aussi de l’intérêt porté par les visiteurs pour leurs petites entreprises, de la bonne ambiance et de la solidarité entre eux ainsi que du soutien apporté par la brasserie de l’Hôtel de ville.

Dans ce contexte pas vraiment favorable aux affaires on pouvait noter des disparités entre les exposants. Ainsi, dans le domaine de la gastronomie, certains avouaient avoir tout autant travaillé que l’année précédente alors que d’autres producteurs ont limité les pertes uniquement grâce aux commandes anticipées. Des producteurs qui souhaitent voir la durée de ce marché raccourcie et qui, pour certains, ont déjà pris la décision de ne plus revenir à la prochaine édition.

Côté artisanat, le bilan n’est pas plus brillant puisque certains exposants, habitués de ce marché, déclaraient avoir réalisé un chiffre d’affaires qui ne leur permettrait même pas de couvrir les frais de location de leur stand.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

420 €

A louer appartement de type T2 à coté de l'ancien presbytère de Flaujac. C[...]

123000 €

Située dans un petit village entre ESPALION et SAINT COME D'OLT, maison en [...]

350 €

Appartement de type 1 meublé en bon état composé d'une pièce principale, d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?