Luc-la-Primaube : la neige fait le bonheur de Sergio, le lama

  • Le lama Sergio venu à la rencontre des randonneurs.
    Le lama Sergio venu à la rencontre des randonneurs. Repro CPA
Publié le

L’élégance de ce charmant camélidé fait le bonheur des visiteurs

La semaine dernière, la commune de Luc-la-Primaube a revêtu un magnifique manteau blanc, de quoi ravir petits et grands. Des moments de bonheur pour ces amoureux de la nature et des beaux paysages que sont Marie-Jo, Michèle et François. Qui plus est lorsqu’ils rendent visite à un lama qui vit dans un enclos à proximité de la ferme Bedel, située à Saint-Hubert près de Luc. En effet, voilà 4 ans que la famille Bedel a adopté un couple de lamas comme animaux d’agrément à l’occasion d’un anniversaire. Malheureusement le mâle Sergio, s’est retrouvé seul voilà 2 ans, la femelle étant morte accidentellement.

Ce charmant camélidé andin vient en effet à leur rencontre dès qu’il les aperçoit. Ce qui est certain, c’est qu’il intrigue et nos marcheurs craignent de s’en approcher pour le câliner. Car attention à ne pas le prendre pour ce qu’il n’est pas ! Il vaut mieux éviter les cajoleries excessives. Mardi dernier, Sergio, cet animal extraordinairement intelligent, docile, agile et doué d’une vue parfaite, était heureux d’être dans la neige et l’a manifesté par quelques tours du pré au galop. Lors de ce moment insolite, nos visiteurs ont profité de la tendresse et de l’élégance de ce lama aussi chaleureux que sa laine, qui aime se faire photographier. Lorsqu’il neige ou il pleut, il aime également pouvoir rentrer au sec dans son abri où il peut se coucher et s’installer pour ruminer. Il se contente d’une alimentation des plus simples, du foin, et en petite quantité. Sergio aurait besoin de compagnie, d’un congénère pour un bon équilibre physique et mental. Aussi pour son bien-être, la famille Bedel envisage de lui trouver un compagnon de son espèce à ses côtés.

Le lama est un mammifère domestiqué originaire d’Amérique du Sud. À l’instar de ses lointains cousins chameaux et dromadaires, le lama est considéré comme animal de survie. Sa grande rusticité, liée aux conditions climatiques difficiles de son pays d’origine, lui permet de vivre là où bien d’autres animaux ne pourraient s’adapter. Sa résistance aux intempéries, neige, froid, vent, pluie, est surprenante, supportant aussi bien la chaleur que le froid d’une amplitude avoisinant 50 °C. En effet, sa toison l’isole, maintenant une couche tempérée entre la peau et l’air ambiant. Les lamas sont de loin les animaux les plus faciles à garder parmi tous les bestiaux familiers. Les lamas ont une vie sociale très structurée, avec une hiérarchie bien établie. Ah oui, j’oubliais, vous devez vous demander si le lama crache ? Eh bien oui, très rarement sur l’homme, plus souvent sur ses congénères ! Ils crachent s’ils se sentent en danger ou s’ils ont peur. Jamais sans raison. Mais jamais par méchanceté. Ce crachat est constitué, dans les cas graves, de régurgitations gastriques visqueuses, plus fréquemment, d’une sorte de nébulisation salivaire qu’il projette sur l’objet de sa colère.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

392 €

Résidence Le Jardin De L'Aube T1Bis , dans résidence récente, B.B.C, en 1er[...]

800 €

Dans quartier très calme, maison individuelle, de plain-pied, d'une surface[...]

408 €

Secteur LA PRIMAUBE, venez découvrir cet appartement T2 de 47.57 m² situé d[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?