Restos du Coeur : les Enfoirés donnent rendez-vous les 5, 6 et 7 mars en Aveyron pour la collecte

  • Sabine Renaud et Claude Jouve lancent un appel à la solidarité au nom des Restos du Coeur pour la collecte en Aveyron.
    Sabine Renaud et Claude Jouve lancent un appel à la solidarité au nom des Restos du Coeur pour la collecte en Aveyron. Centre Presse - Olivier Courtil
Publié le

En Aveyron, les quelque 330 bénévoles sont sur le pont pour récolter des denrées dans une cinquantaine de magasins du 5 au 7 mars. 

Avec 13% de hausse de demandeurs dans le département, l'association caritative en Aveyron n'échappe pas à la flambée de la paupérisation. "Cela touche en majorité les jeunes de moins de 25 ans, les familles monoparentales et les retraités ayant de faibles revenus", indique Claude Jouve, en charge de la communication des Restos du Coeur en Aveyron.

Autant dire qu'il y a urgence à recueillir des denrées les 5,6 et 7 mars prochains. "Nous avons besoin en priorité de conserves de légumes, de poissons comme du thon et sardines, des desserts en boîte, et des produits d'hygiène", précise Sabine Renaud, présidente des Restos du Coeur de l'Aveyron, investie bénévolement depuis trente ans pour l'association. "Nous avons besoin de remplir les greniers vidés cet hiver. Pour l'instant, les aides de l'Etat face à la Covid-19 maintiennent un certain niveau mais les demandeurs sont de plus en plus nombreux." 

Chiffres à l'appui : +8% de mars à novembre 2019, +10% l'hiver suivant, et +13% maintenant, les Restos du Coeur lancent un appel à la solidarité pour se rendre dans la cinquantaine de magasins où les bénévoles seront présents pour recueillir les denrées.

Cette opération permet de récolter 10% des besoins qui permettent de servir environ 420000 repas en Aveyron.  "Nous avons récolté 47 tonnes l'an dernier, il faudrait encore plus cette année pour faire face à la hausse des demandeurs", conclut Sabine Renaud.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?