Opérations "Le chariot du marché" et "offres cabas", samedi 27 mars, à Paris

  • Opérations "Le chariot du marché"  et "offres cabas", samedi 27 mars, à Paris
    Opérations "Le chariot du marché" et "offres cabas", samedi 27 mars, à Paris
Publié le

Soutenus par les Halles de l’Aveyron, la Fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs et Centre Presse font ainsi cause commune, proposant diverses formules afin de servir directement à la capitale les produits du terroir. Un clic suffit pour commander et la collecte est à faire au pied de L’Oustal. Faire le plein de son coffre sans sortir de sa voiture...

"C’est une nouvelle opération commune entre le journal Centre Presse et la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs pour entretenir le lien et nourrir l’authenticité. Les deux sont, plus que jamais, acteurs du territoire ". C’est en ces termes que Serge Gélis se réjouit du prochain événement orchestré donc à quatre mains par le quotidien, dont il est directeur et responsable de la rédaction, et le mouvement amicaliste, présidé par la Millavoise Marilise Miquel.

Cette double initiative sera servie, sous forme de drive, samedi 27 mars, 38 rue Gabriel-Lamé, dans le 12e arrondissement de Paris, au pied de L’Oustal, de 9 heures à 13 heures. Le marché des pays de l’Aveyron à Bercy (en octobre dernier) et le Salon de l’agriculture, Porte de Versailles (l’édition 2021 devait débuter aujourd’hui) ayant été annulés à cause de la situation sanitaire, les fidèles producteurs aveyronnais et les consommateurs sont déçus.

Pour chasser cette frustration, la fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs et Centre Presse, soutenus par les Halles de l’Aveyron (qui ont deux magasins à Saint-Gratien et à Herblay, dans le Val-d’Oise), proposent donc de commander un des 200 chariots du marché et/ou un des 200 cabas garnis de produits du terroir à retirer, en drive, en plein cœur du quartier de Bercy… Bon appétit !

Les 20 produits dans les chariots du marché : une bouteille de vin rouge, une bouteille de blanc bio, une liqueur de coing, un pack de trois bières, une saucisse sèche, un pâté de campagne, une terrine de canard, un pâté de canard au roquefort, un friton de porc, un pâté de canard au poivre vert, un bocal de deux douzaines d’escargots cuits au court-bouillon, une huile de noix, un sachet de spiruline en brindille, une part de laguiole, un fromage de brebis, une fouace, un gâteau à la broche, un miel de montagne, un pain d’épices.

Les 10 produits dans les cabas : une bouteille de rouge, une bouteille de ratafia blanc, une saucisse sèche de canard, un pâté de porc, une terrine des causses, un aligot déshydraté, une bouteille d’huile de noix, un fromage de brebis, une fouace, un miel de châtaignier bio.

Les artisans n’ont pas été oubliés avec des ventes qualifiées d’additionnelles. Avec, par exemple, Le bracelet du berger, les écharpes tissées de la Ferme de Malefigue, le couteau en chêne de foudre du liadou du Vallon, le sac gibecière "Louison Petit" de Laborde à Entraygues, le semainier de sept lingettes lavables avec pochettes…

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?