Sainte-Eulalie-d’Olt : la seconde vie artistique des feuilles d’arbres de Christine De Falco

  • La seconde vie artistique des feuilles d’arbres de Christine
    La seconde vie artistique des feuilles d’arbres de Christine
Publié le

Le travail est particulièrement minutieux, précis, et le résultat l’est tout autant. Du vrai travail d’artiste, celui que réalise, avec une extrême délicatesse, Christine De Falco, dans son atelier boutique, de Sainte-Eulalie-d’Olt, à l’emplacement de l’ancienne épicerie du village, qui s’est tourné depuis longtemps vers l’artisanat d’art. Pour le plus grand bonheur, dès les beaux jours, des nombreux touristes et promeneurs de passage sur les bords du Lot.

Cinq ans pour trouver la bonne formule

Voilà 32 ans que cette Nordiste d’origine s’est mise à peindre, en miniature, des paysages, de vieilles demeures et de vieilles pierres sur toutes sortes de feuilles d’arbres. Platane, érable, peuplier, châtaignier, chêne, tilleul, ginkgo biloba… Christine n’a que le choix. "Quelle meilleure toile que celle qu’offre la nature", peut-on lire, sur le site internet d’Il était une feuille, le nom de l’atelier en hommage au poète Robert Desnos. "Durant sa carrière professionnelle, mon mari a planté de nombreux arbres et il est très sensible au végétal. Je cherchais un matériau original, explique-t-elle. Avant, je peignais sur des lauzes, et les feuilles ont été une opportunité comme ça. J’avoue que nous avons cherché un peu la difficulté. J’ai mis cinq ans pour trouver la bonne formule, pour trouver les bons produits pour stabiliser les feuilles. Je me souviens, les premières, nous les avons vendues à Rodez, pour la Route du Sel, et comme cela plaisait…"

Venu chercher un peu plus de soleil, ce couple originaire du Nord s’est installé en Aveyron fin des années 70. Depuis sa retraite, Marc partage pleinement l’activité artistique de son épouse. Lui préfère peindre de petits animaux, des oiseaux, des hérissons… "Au départ, j’ai appris la peinture avec mon mari, poursuit Christine. C’est vrai que c’est un travail minutieux. On a parfois l’impression de regarder à travers un trou de serrure." Une fois peintes, les feuilles d’arbres sont encadrées, afin de les protéger pour leur nouvelle vie artistique. Si vous passez à Sainte-Eulalie, n’hésitez donc pas à pousser la porte de Il était une feuille. Christine et Marc De Falco se feront un plaisir de vous dévoiler leurs créations miniatures. Durant l’été, l’atelier boutique (référencé parmi les 100 lieux pour les curieux en Aveyron) est ouvert tous les jours. Actuellement, il l’est selon les disponibilités. Il était une feuille, avec ses lignes. Ligne de vie, ligne de chance, ligne de cœur…

Christine De Falco, Il était une feuille, rue de la Traverse, Sainte-Eulalie-d’Olt. Contact au 06 95 70 23 44.
Joël Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Sainte-Eulalie-D'olt

225000 €

Située dans un des villages classés parmi les plus beaux de France, venez v[...]

Toutes les annonces immobilières de Sainte-Eulalie-D'olt
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?