Football : coup d'arrêt pour le Raf, battu 1-0 à Amiens

  • Leborgne et ses partenaires ont dû s'incliner sur la plus petite des marges face à Gendrey et Amiens.
    Leborgne et ses partenaires ont dû s'incliner sur la plus petite des marges face à Gendrey et Amiens. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Les hommes de Laurent Peyrelade, invaincus depuis trois matches, ont réalisé une mauvaise opération en match décalé de la trente-deuxième journée de championnat en s'inclinant 1-0 sur la pelouse d'Amiens, un concurrent direct pour le maintien, dimanche 11 avril.

Laurent Peyrelade n'avait pas caché sa méfiance vis-à-vis de l'équipe d'Amiens, qui n'avait plus joué depuis trois semaines pour cause de trêve internationale et de recrudescence de cas de coronavirus au sein de l'effectif et du staff, ni son goût pour certaines de ses caractéristiques. Son premier sentiment était bien justifié puisque ses hommes se sont inclinés 1-0 sur la pelouse du stade de la Licorne, à l'issue d'une rencontre qu'ils avaient prise par le bon bout, en dominant la première période. 

Malheureusement pour eux, en seconde mi-temps, sur un long dégagement amiénois, Joris Chougrani, dans sa moitié de terrain, ratait son intervention. Diakhaby n'en demandait pas tant, filait côté droit dans le dos du défenseur ruthénois avec le ballon et adressait un centre parfait à Timité, qui, juste devant le but de Mpasi, reprenait la balle de la tête et ne laissait aucune chance au gardien du Raf (1-0, 60e).

Valentin Henry expulsé

Au cours de la dernière demi-heure, Dembélé, entré en jeu peu de temps auparavant, se procurait un face-à-face avec Gurtner, qu'il perdait (71e), et Amiens avait la balle du 2-0 sur un contre bien mené mais mal négocié dans sa phase finale, Henry rattrapant Alphonse dans la surface de réparation (84e). Henry, justement, à la fin du temps réglementaire, prenait un premier avertissement (90e), puis un second dans les arrêts de jeu (90e+4), synonyme d'expulsion, quelques instants avant que l'arbitre ne siffle la fin de la rencontre.

Grâce à ce succès, Amiens double le Raf et monte à la dixième place du classement, avec 40 points. Rodez glisse, lui, à la treizième place, avec 38 unités, huit longueurs devant Guingamp, dix-huitième et barragiste, qui accueille Toulouse, deuxième, lundi 12 avril (coup d'envoi à 20h45).

Prochain rendez-vous pour Bardy et les siens : samedi, à domicile, face au Paris FC, cinquième (coup d'envoi à 20h).

À lire également

Retrouvez les réactions d'après-match en cliquant ici.

Revivez le direct en cliquant ici.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?