Rodez : Adjam, le rap d'une enfance face à ses juges

  • Un clip déjà disponible.
    Un clip déjà disponible. CP - Capture d'écran
Publié le , mis à jour

Le rappeur ruthénois va sortir un mini-album sur un sujet très précis qui fait écho à sa propre enfance.
 

Cela fait un moment qu’Adjam roule tranquillement sa bosse dans le milieu du rap aveyronnais, ruthénois pour être plus précis. Un premier album en 2011, un mini en 2014 et un nouvel album en 2017, en toute logique, le prochain devrait être un nouveau mini-album.

Bingo, puisque ce sera le cas le 7 mai prochain avec un "5 titres" dénommé "Coupable", disponible sur les plateformes de téléchargement. Cinq titres sur "un sujet bien particulier, précise Adjam, puisque ça parle des juges pour enfants et de l’aide sociale à l’enfance, l’ASE. C’est un sujet que je connais bien, puisque je suis un enfant de l’ASE. Je vise la fonction, pas une personne en particulier. "

Un portrait critique donc du traitement de l’enfance par des instances qui rappellent tout de même, dans la forme du moins, celles de la justice, et donc du justiciable. D’où le titre de ce mini-album, où face à un juge, l’enfant peut subir son traitement comme une peine de prison. "Sans trop parler de moi, oui, c’est mon expérience d’enfant avec ma vision d’adulte. Mais ça peut parler à énormément de monde. Je critique, oui, mais ça a été aussi une forme de thérapie, puisque j’ai vécu le placement abusif en famille d’accueil. Un morceau, "My story", explique tout ça. "

En attendant le mini-album, Adjam vient de mettre un premier morceau, "On m’a dit" sur les plateformes, en le doublant d’un clip tourné à Bourran, au studio Fegari de Fred Garrigues, et réalisé par Jocelyn Calac. Celui-ci est disponible sur You Tube.

Juste sur une mélodie de piano, Adjam raconte l’enfant innocent et prêt à sourire à la vie qui se trouve peu à peu pris dans une tourmente, arraché à une famille et mis dans une autre, sans qu’il ne puisse rien faire. Un thème fort où le flot d’Adjam monte peu à peu en intensité.

Et qui donne le ton du mini-album à venir. Comme le nom de l’un de ses albums, c’est "cartes sur table".

 

M. l'O.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

392 €

RODEZ : T2 lumineux comprenant hall d'entrée avec placard, cuisine américai[...]

230 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE PIÈCE UNIQUE AVEC PETIT PLACARD DE RANGEMENT ET U[...]

275 €

RODEZ - STUDIO récent dans un immeuble de standing en coeur de ville compre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?