Football : Killian Corredor, formé à Rodez, non conservé à Toulouse

  • Killian Corredor.
    Killian Corredor. DR - DR
Publié le , mis à jour

Formé au Rodez Aveyron football avant de partir en 2017 chez le voisin du Toulouse FC, Killian Corredor, aujourd'hui âgé de 20 ans, ne sera pas conservé en fin de saison par le club jouant la montée en Ligue 1. 

" Mon coach et les gens du centre de formation m'ont dit que c'était une injustice, qu'ils ne comprenaient pas pourquoi je n'ai pas eu ma chance." Dur. Le tout jeune attaquant, capitaine de la réserve de Toulouse, a appris mercredi dernier que le TFC ne lui proposerait pas de contrat professionnel, lui qui était arrivé en provenance du Raf en 2017 pour cela justement. 

Avec le Covid-19 et l'arrêt des championnats amateurs, la saison a forcément été délicate pour lui, le taulier de la réserve des Violets. Mais il y a un mois, il a cru entrevoir le bout du tunnel, avant que la porte ne se referme sans qu'il ne comprenne vraiment pourquoi. " On était 5 ou 6 de la réserve à être montés avec les pros pour s'entraîner durant une semaine. J'ai parlé avec le coach Garande, ça s'est bien passé, c'était très positif. Je pensais être en bonne position, raconte celui qui faisait partie de l'équipe finaliste de la Gambardella avec le TFC en 2019.  Mais ensuite, il y a eu ce match en Coupe de France pour lequel plusieurs jeunes ont été appelés, mais pas moi. On ne m'a pas donné réellement d'explications." 

Mais le message était clair. Désormais, celui qui avant de rallier la Garonne avait été courtisé par Angers, Bastia, Nîmes, Guingamp, Nantes ou encore Rennes, est en "recherche de solutions". "On a quelques contacts en National", livre ainsi, avec pudeur, celui pour qui le coach en 17 ans à Rodez, Alexis Chambéry, ne tarissait pas d'éloges à l'automne dernier, au moment où Rodez était allé affronter le TFC en Ligue 2 : " C’est ce genre de joueur que tous les coaches veulent avoir, dont tu sais qu’il sera à 200% à chaque match, celui qui se donne sans compter, qui fait des différences, rend meilleurs les autres aussi."

Et un retour à Rodez ? "On en parle avec ma famille", concède celui dont le père, Gregory, a porté lui aussi, en son temps, la tunique sang et or. Faut-il encore que le club aveyronnais en ait la volonté. Mais la perspective de retrouver un de ses jeunes formés, qui plus est revanchard, ne doit certainement pas laisser indifférent au Raf. Affaire à suivre. 

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

340 €

T1 avec garage; 3ème étage Entrée avec placard, pièce principale, cuisine ([...]

72000 €

Ce T1 bis se trouve au premier étage d'une copropriété bien entretenue. Seu[...]

152900 €

Vous êtes à la recherche d'un appartement de type 3 proche du centre ville [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?