Football : Rodez bon dernier de Ligue 2 dans l'exercice du penalty

Abonnés
  • Penalties : un 5/7 qui coûte cher.
    Penalties : un 5/7 qui coûte cher. CPA - JLB
  • Penalties : un 5/7 qui coûte cher.
    Penalties : un 5/7 qui coûte cher. CPA - JLB
  • Quatre tireurs différents pour cinq  échecs sur penalty cette saison pour Rodez.
    Quatre tireurs différents pour cinq échecs sur penalty cette saison pour Rodez. CPA - JLB
  • Penalties : un 5/7 qui coûte cher.
    Penalties : un 5/7 qui coûte cher. CPA - JLB
  • Quatre tireurs différents pour cinq  échecs sur penalty cette saison pour Rodez.
    Quatre tireurs différents pour cinq échecs sur penalty cette saison pour Rodez. Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Samedi 1er mai au soir à Niort (1-1), pour le compte de la 36e journée de Ligue 2, les Ruthénois (12es) n’ont pas converti un penalty pour la cinquième fois cette saison. Aussi étonnant que plombant.

Cinq sur sept qui font… sept points envolés. Le football n’est pas une science exacte ; et encore moins une branche des mathématiques. Mais tout de même. En ne convertissant pas cinq de ses sept penalties obtenus cette saison, Rodez a potentiellement laissé filer sept unités au classement. Le pire pourcentage de réussite de la L2, sept points envolés Pas dramatique au plus haut point quand on...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?