Boxe : le professionnel Jonathan Cotteret s’engage à Rodez

  • Jonathan Cotteret (à gauche), cherchait « une nouvelle aventure humaine » avant de finir sa carrière. Jonathan Cotteret (à gauche), cherchait « une nouvelle aventure humaine » avant de finir sa carrière.
    Jonathan Cotteret (à gauche), cherchait « une nouvelle aventure humaine » avant de finir sa carrière. - Repro CP
Publié le , mis à jour

L’ancien Blagnacois était à la recherche d’un nouveau challenge pour sa fin de carrière.

Jonathan Cotteret tient parole. Le boxeur professionnel, longtemps licencié à Blagnac, avait assuré il y a quelques années à Dominique Ferrand, président du Hurricane boxing club, à Rodez, qu’il viendrait finir sa carrière sportive sous les couleurs ruthénoises. Son engagement se concrétise, puisque le club du Piton vient d'annoncer son arrivée.

« Le monde de la boxe est petit, nous nous connaissons depuis plusieurs années, explique le dirigeant aveyronnais. Nous avons fait plus ample connaissance à l’occasion d’un gala en 2016, lors duquel il avait remporté un combat. Nous avions passé la soirée avec les boxeurs de Blagnac et c’est à cette occasion qu’il m’a dit qu’il pourrait faire une ou deux saisons chez nous. » Le courant est bien passé et le contact s’est approfondi en 2019, à l’occasion d’une étape de l’Aveyron boxing tour à Flavin, à laquelle avait participé Jonathan Cotteret. Avant de se concrétiser pour de bon, ces dernières semaines.

« J’avais envie de finir ma carrière sur une nouvelle aventure humaine. J’ai bien aimé le discours des personnes que j’ai rencontrées ici, qui parlent à l’homme avant de parler au boxeur », explique l’athlète de 39 ans. Arrivé à la boxe anglaise en 2009, il avait auparavant tracé son chemin dans le pied-poing, avec des expériences en kick boxing et full-contact, dont une participation aux championnats du monde, en 2008.

« Il était dans le top 10 français avant le Covid »

Sur les rings de boxe aussi, Jonathan Cotteret s’est taillé une belle réputation, lui qui est passé très rapidement professionnel. « Il était dans le top 10 français des lourds légers avant l’interruption liée au Covid-19 », souligne Dominique Ferrand.

« Nous sommes contents d’engager un professionnel, car c’est la première fois que cela arrive à un club aveyronnais », se réjouit le président. Désormais figure de proue du Hurricane, Jonathan Cotteret est attendu sur le ring le 5 novembre, lors d’un gala à Felletin, dans la Creuse. Et même si l’essentiel de sa carrière est derrière lui, il compte se donner à fond. « Bien que l’aventure humaine m’intéresse, je viens aussi pour faire de bons résultats sportifs et donner une bonne image du club », prévient-il.

Toutefois, celui qui officie aussi comme éducateur sportif et gérant d’une salle de sport ne viendra pas s’entraîner au quotidien en Aveyron. « Je dispose d’un préparateur physique, ma compagne est diplômée en préparation mentale et je tournerai dans des clubs de la région pour le travail technico-tactique, dit-il. Je pense aussi venir à Rodez au moins une fois par mois, pour travailler avec Mohamed El Yaakoubi (l’entraîneur, NDLR). »

« Il apportera beaucoup à nos jeunes »

Un moyen, aussi, de faire part de son expérience auprès de ses nouveaux partenaires de club. « Il apportera beaucoup à nos jeunes, prédit Dominique Ferrand. Avec sa gentillesse, son humilité et son intelligence, il incarne les valeurs que l’on essaie de prôner. » Une nouvelle preuve que cette  relation est avant tout placée sous le signe de l’humain.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?