Les clubs de Villeneuve et Toulonjac fusionnent pour créer Ouest Aveyron football

  • L’AG qui a donné naissance  à l’OAF s’est déroulée  vendredi 18 juin.
    L’AG qui a donné naissance à l’OAF s’est déroulée vendredi 18 juin. Repro CP
Publié le

Villeneuve et Toulonjac ne font désormais plus qu’un. L’OAF, fruit de la fusion des deux clubs banlieusards villefranchois dont le mariage était déjà en route, évoluera en D1 la saison prochaine

Le projet était déjà lancé depuis plusieurs années avec notamment les fusions des formations de jeunes et, plus récemment, avec celles des seniors pour les équipes réserves. Cette fois, c’est officiel : un nouveau club important voit le jour en proche banlieue de la perle du Rouergue et pourrait même venir très rapidement concurrencer le Stade Villefranchois dans sa quête de retour au niveau régional.

La qualité tire vers le haut, pourrait-on écrire. Et de la qualité, ce n’est pas ce qui devrait manquer au nouveau-né de l’ouest aveyronnais. Malgré la saison dernière très écourtée, les Villeneuvois (D1) avaient montré de belles promesses atteignant le 4e tour de la Coupe de France (défaite 6-1 face à Tarbes, R1). Le début de championnat avait été tout aussi prometteur en flirtant avec le haut du tableau avant l’arrêt des compétitions.

Des résultats intéressants chez les jeunes

Le duo d’entraîneur Delpech-Chayre, reconduit aux manettes de l’équipe fanion, va compter sur un apport non-négligeable : la très solide génération U18 grimpant dans la catégorie reine.

Cette génération dorée avait accédé au championnat de Ligue et avait été stoppée en quart de finale de la coupe d’Occitanie par le Covid. "Nous avons eu du mal à nous projeter pour les U18, la ligue créant un championnat U20. Devant le manque de visibilité et de temps, nous avons décidé de ne pas y aller. La priorité sera de les aguerrir au niveau senior. Cela va accentuer la concurrence et automatiquement le niveau, c’est bénéfique pour tout le monde. Ces arrivées vont aussi tirer vers le haut le groupe réserve ; nous espérons donc avoir deux équipes compétitives", constate Jean-Luc Chayre.

David Bourdoncle nouveau président

Au niveau administratif, le Toulonjacois David Bourdoncle a été nommé président de la nouvelle entité, entouré de Claude Joulie et Laurent Thomas à la vice-présidence. Un comité consultatif a été nommé afin d’avoir un œil attentif et pour trancher en cas de litige. Tout semble ainsi bien ficelé à l’OAF où toutes les catégories d’âge seront représentées et compétitives.

"Il est vrai que l’école de foot (hors U7-U9-U11, NDLR) et nos équipes réserves avaient déjà fusionné. C’est une juste suite pour notre territoire, son développement et nos jeunes ", rajoute Chayre. La lutte, et notamment les derbies, devrait être acharnée dans l’élite départementale cette saison. La Bastide villefranchoise s’attend à vibrer avec les oppositions entre Bas-Rouergue, Villefranche et désormais l’OAF.

" Objectif maintien"

De là à jouer l’accession dès la première saison ? "Le début de parcours 2020 était très encourageant", pointe le technicien. "Le premier objectif sera de se maintenir rapidement. Je ne pense pas que nous soyons suffisamment armés pour jouer la montée tout de suite. Il faut trouver un amalgame, pourquoi pas dans quelques années ", termine un Chayre impatient.

Le prochain projet devrait être l’aménagement (tribune, club-house, mise en sécurité des alentours des terrains) du site de Villeneuve, besoin déjà exprimé depuis 2018 auprès des collectivités pour le tout jeune OAF… en vue de grandir.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?