Rodez : "Toujours libre et indépendant", Jean-Michel Cosson s'explique sur sa démission de l'Agglo

Abonnés
  • Jean-Michel Cosson, dimanche soir devant la salle des fêtes de Rodez.  Il a recueilli 14,80 % des voix, loin derrière le binôme Julien-Saules-Le Bars (39,18 %) et Lauras-Bezombes (26,22 %).
    Jean-Michel Cosson, dimanche soir devant la salle des fêtes de Rodez. Il a recueilli 14,80 % des voix, loin derrière le binôme Julien-Saules-Le Bars (39,18 %) et Lauras-Bezombes (26,22 %). José A. Torres
Publié le

Quatrième et éliminé du scrutin dimanche, l’historien a décidé de démissionner du conseil d’agglomération, tout en n’appelant pas à voter pour le binôme de la majorité municipale toujours en lice pour le second tour. Il s’en explique.

Quarante-huit heures après sa large défaite sur le canton de Rodez-2, Jean-Michel Cosson a pris sa décision : il démissionne de son poste de vice-président de l’Agglomération, où il était notamment en charge des équipements sportifs et loisirs. L’élu ira, en revanche, au bout de son troisième mandat de conseiller municipal, " par égard aux électeurs et électrices ". Et dans l’hémicycle, il...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

390 €

Les Demeures De L'Adrech Résidence récente de standing, à deux pas du centr[...]

145000 €

RODEZ, secteur Croix Grande Type 4 traversant, d'une surface habitable de 1[...]

525 €

Vous êtes à la recherche d'un bien en location dans le centre-ville de Rode[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?