Les nouveaux conseillers régionaux de l'Aveyron en ordre de marche pour la rentrée

  • Les politiques de la Région seront déclinées localement, avec de lourds investissements à la clé.
    Les politiques de la Région seront déclinées localement, avec de lourds investissements à la clé. Repro CPA
Publié le

Élus sur la liste de Carole Delga, les Aveyronnais Marie Lacaze, Pascal Mazet, Christine Sahuet et Stéphane Berard ont dernièrement réaffirmé leurs ambitions pour l'Occitanie et le département.

Rapporteur du budget et membre de la commission "transports" à la Région, Stéphane Berard et ses trois collègues élus étaient réunis ce mercredi à la Maison de la Région, à Rodez, pour évoquer, par le prisme de l'actualité, les mesures qu'ils porteront localement dans le cadre de leurs mandats.

Stéphane Berard s'est tout d'abord félicité de la prolongation de la gratuité des transports scolaires et du dispositif Lordi, qui équipe, en début d'année, chaque nouvel élève de seconde d'un ordinateur portable. Cette année, 615000 de ces ordinateurs seront distribués dans la Région et près de 2500 dans l'Aveyron.

"En Occitanie au cours de la prochaine mandature, cinq nouveaux lycées à énergie positive seront construits", a par ailleurs affirmé Stéphane Berard. Dans le département, trois chantiers d'envergure sont programmés : création d'un atelier agroalimentaire au lycée Beauregard de Villefranche-de-Rouergue (8 M€), rénovation des internats du lycée Foch de Rodez (5 M€) puis reconstruction de l'internat et mise en accessibilité (3,4 M€).

L'ensemble des décisions régionales trouveront un écho dans l'Aveyron, ce dont se réjouissent par ailleurs les nouveaux élus : renforcement de la vaccination, développement des centres de santé et de la formation des infirmières et aides soignantes pour lutter contre les déserts médicaux. Exemple concret, annoncé par Pascal Mazet (commissions santé, sport et aménagement du territoire) : une formation d'aides soignantes va ouvrir prochainement au lycée La Découverte.

La politique de la Région en matière de sécurité (sanitaire, dans les lycées ou les transports) sera déclinée localement, avec de lourds investissements pour, par exemple, déployer davantage de vidéoprotection dans les trains ou aider à la construction ou rénovation de locaux pour la police municipale ou accompagner la formation des policiers.

Membres des commissions "économie" rurale et générale, présidente de la Chambre de métiers, Christine Sahuet a souhaité rappeler l'existence du portail hubentreprendre.laregion.fr, à destination des entrepreneurs et centralisant l'ensemble des aides et des démarches à suivre pour surmonter au mieux la crise économique, alors que, dans le département, 5800 entreprises ont été aidées.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?