Finalement, Rodez interdit de Paul-Lignon pour… un mètre

  • Pas de Paul-Lignon pour les Ruthénois cette saison !
    Pas de Paul-Lignon pour les Ruthénois cette saison ! JLB
Publié le , mis à jour

Les travaux de rénovation du stade Paul-Lignon n’ont en réalité pas permis à la FFR d’homologuer l’enceinte cette saison. Conséquence directe : Rodez rugby a été obligé de demander l’inversion de son premier match d’Honneur, ce dimanche, à Verfeil donc.

On avait laissé le Rodez rugby, fin août, contraint de délocaliser trois de ses huit matches de saison régulière à Onet-le-Château. La faute à une mise en sécurité des travaux du stade Paul-Lignon trop contraignante, nous disait-on à l’époque. Sauf qu’en fait, aujourd’hui, au moment de reprendre le chemin de la compétition, en Honneur, c’est une tout autre musique qui attend les rugbymen ruthénois !

Ils devaient débuter sur leur pré de la rue Vieussens, contre Verfeil. Ils vont en fait se retrouver à devoir entamer une saison qu’ils veulent ambitieuse chez leur adversaire Haut-Garonnais (coup d’envoi à 15 h 30), qui a bien voulu inverser la rencontre… Silence du côté du président Stéphane Floirac et des dirigeants du club du Piton pour expliquer cette incongruité. Seulement un post sur la page Facebook du club, cette semaine, invoquant "des raisons d’indisponibilité de terrain ". Et un renvoi éclair vers la mairie, propriétaire de l’enceinte, pour plus d’explications. "Oui, c’est confirmé, le club de rugby ne pourra pas du tout jouer cette saison à Paul-Lignon, nous a-t-on d’abord confirmé à la municipalité. En fait, c’est la fédération française de rugby qui n’a pas homologué le terrain." Un document émis par la FFR, datant du 8 septembre, le corroborant : "Après étude et traitement de votre dossier […] eu égard à la situation actuelle du stade Paul-Lignon en travaux et ne pouvant malheureusement garantir la zone de dégagement de 3,50 mètres, je suis au regret de vous annoncer qu’aucune dérogation de qualification n’est possible sur ce terrain. "

"Bien sûr que les joueurs ont les boules"

La mairie éclairant : "C’est du côté Eugène-Loup que cela coince. Le bardage (délimitant la zone travaux) ne peut pas être reculé. Et cela ne passe pas pour seulement un mètre. " D’aucuns auraient pensé à décaler l’aire de jeu dans le sens contraire à l’en-but qui manque de place ; mais c’est en l’état impossible sur cette pelouse hybride, pensée pour être homologuée Pro D2 et… thermorégulée ; sur laquelle donc les emplacements des perches de rugby sont inamovibles.

"Bien sûr que les joueurs ont les boules. Paul-Lignon, c’est leur maison, c’est un stade qui fait rêver, c’est Rodez tout simplement, envoie avec honnêteté le coach Jérôme Broseta, également lucide et humble : Maintenant, il y a des priorités. Et je peux les comprendre. Le stade d’Onet est aussi un superbe outil. Et il ne faut pas oublier les efforts fournis pour nous par la mairie et le club de foot d’Onet."

En effet, le tout récent stade de La Roque doit donc accueillir au moins " six des huit matches" du RR, indique une source au club. Quid des deux derniers ? "On est en train de les caler", précise-t-elle. Et pourquoi ne pas avoir pensé à y jouer dès ce dimanche, alors que le match des féminines du Raf (également impactées par les travaux de l’enceinte ruthénoise) qui y est prévu aurait pu se tenir, du coup, à Paul-Lignon ? " Nous n’avons pas souhaité perturber l’organisation déjà établie il y a un moment entre Onet et le Raf ", conclut-elle.

Montée en F3 : la bonne année ?

À Verfeil cet après-midi, Rodez entame donc sa saison qu’il espère évidemment ponctuée de succès. "On a l’ambition de faire le mieux possible, détaille l’entraîneur Jérôme Broseta, qui peut compter cette saison sur 35 joueurs. Il va falloir attendre la trêve, d’avoir joué tout le monde une fois, pour pouvoir dire ce que l’on peut en attendre." Car depuis la mort du SRA en 2019, les attentes sont évidemment énormes dans et autour du club avec un retour au niveau national grandement espéré. "Bien sûr qu’on sent les gens impatients de ça, n’élude pas Broseta. Mais le choix que l’on a fait, c’est de travailler avec les jeunes, on prend le temps." Néanmoins, avec les deux premières places synonymes de montée directe en Fédérale 3 annoncée cette saison, Rodez apparaît plutôt bien embarqué pour satisfaire ses suiveurs. Et ça commence dès aujourd’hui en Haute-Garonne, malgré une première ligne "un peu juste en quantité", du fait des blessés actuels au poste de pilier.
Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

285 €

Situé à proximité de l'IUT, studio de 21 m2, entièrement rénové, comprenant[...]

442 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2bis situé en coeur de vil[...]

339 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces à 2 minutes du cen[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?