Qui a découvert l'Amérique, puisque ce n'est pas Christophe Colomb ? Une tempête solaire nous le dit

  • Pour la découverte de l'Amérique, Christophe Colomb s'est fait "griller" la politesse de quelque quatre siècles. Pour la découverte de l'Amérique, Christophe Colomb s'est fait "griller" la politesse de quelque quatre siècles.
    Pour la découverte de l'Amérique, Christophe Colomb s'est fait "griller" la politesse de quelque quatre siècles. repro CP - Wikipedia
Publié le , mis à jour

Le doute existait depuis quelques décennies grâce à des découvertes archéologiques. L'Amérique a été découverte... 400 ans avant l'arrivée de Christophe Colomb, et c'est grâce à une tempête solaire que la communauté scientifique en est maintenant sûre.
 

Jusqu'ici, les manuels d'histoire apprenait à tous les écoliers du monde que Christophe Colomb, financé par la reine Isabelle d'Espagne, avait découvert l'Amérique en 1492 alors qu'il explorait une nouvelle voie maritime vers les Indes à travers l'océan Atlantique.

Il va falloir les réécrire. déjà, depuis des fouilles archéologiques datant de 50 ans en arrière, le doute était permis sur l'identité des premiers européens à avoir foulé le sol américain. 

L'Amérique a été découverte en...

Mais cette fois-ci, il n'y a plus de doute. Une étude publiée dans la revue Nature par l'université de Groningue (Pays-Bas) fait le tour du monde ce mercredi 20 octobre. Et c'est le soleil qui a éclairé les chercheurs. En effet, une tempête solaire datée de 993 après JC a libéré une énorme impulsion de rayonnement qui a été absorbée et stockée par les arbres sur toute la Terre. 

Jusqu'ici, les éléments en bois récupérés il y a 50 ans avaient été datés mais avec la technique du radiocarbone, la marge d'erreur était d'environ un siècle. Mais les chercheurs d'alors avaient récupéré et conservé des centaines d'autres morceaux de bois sur le site, en les stockant dans un congélateur au Canada.  L'élément qui a tout changé est que trois des échantillons de bois provenaient d'arbres vivants lors de l'événement solaire de 993. La tempête cosmique a été si puissante qu'elle s'est incrustée dans les couches des arbres du monde entier, créant une sorte d'horodatage de ces derniers. Ce phénomène ne s'étant produit que deux fois au cours des 2 000 dernières années. 

Il était alors plus "simple" de dater les morceaux de bois... et notamment l'année de l'abattage de l'arbre aux années 1000. Et de confirmer alors que ces objets de bois, découverts dans le Nord-Est canadien et attribués aux Vikings, étaient de loin bien antérieurs à l'arrivée de Christophe Colomb, quelque 400 ans plus tard...

S. S.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?