Les rugbymen piégés par Rabastens sur leur pelouse

Abonnés
  • Le match a basculé en faveur des visiteurs.
    Le match a basculé en faveur des visiteurs.
Publié le , mis à jour

Après leur joli succès à Carmaux il y a quinze jours les "sang et or" espéraient confirmer ce dimanche à Michel-Granier. Ils ont déchanté.

Pour ce match les dirigeants du RCENA avaient décidé de s’associer à l’opération Octobre rose. Chasuble rose pour les bénévoles, chaussette rose pour les joueurs et le montant de la recette de la bourriche intégralement reversée à l’association départementale de la Ligue contre le cancer.

A noter qu’en l’absence de réserve chez les visiteurs, c’est l’équipe féminine de Rodez (ou évoluent quelques éléments originaires du Nord-Aveyron) qui assurait cette première partie.

Son large succès face à Carcassonne 54 à 0 se passe de tout commentaire. L’équipe fanion a bien profité de sa première incursion dans le camp adverse pour ouvrir la marque sur pénalité bien placée de Ladirat (2e), mais c’est bien l’attaque tarnaise qui allait marquer les esprits en franchissant la ligne par deux fois en vingt minutes. D’abord par son excellent centre Bertand qui allait passer en revue toute la défense locale (13e) puis en offrant le second essai à son ouvreur Roca (20e). Score 3 à 14 avec les transformations de l’excellent arrière Pélissier.

C’était sans compter sur le sursaut d’orgueil des locaux qui allaient d’abord revenir par une nouvelle pénalité de Ladirat avant d’inscrire un essai collectif transformé qui permettait de recoller au score 13-14. Mieux une nouvelle pénalité (39e) permettait même aux Espalionnais de passer devant 16-14 avant la mi-temps.

En seconde période, vent dans le dos, les visiteurs allaient très intelligemment gérer la partie en reprenant un court avantage à la marque sur pénalité 16-17 (45e) puis en se nourrissant des trop nombreuses fautes des locaux pour occuper le terrain.

Pire sur la dernière relance et trois placages manqués plus loin, l’ailier visiteur filait sous les poteaux pour porter le score à 16-24 et priver les locaux du point bonus défensif. Reste à corriger ces petits détails qui peuvent faire basculer le résultat du match avant le déplacement de dimanche prochain à Souillac.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?