Paris, Le Havre et Rouen s'allient pour accentuer la transition écologique sur l'Axe Seine

  • La Seine est le deuxième axe fluvial le plus navigué en Europe.
    La Seine est le deuxième axe fluvial le plus navigué en Europe. Ville de Paris - Henri Garat
Publié le

L'objectif est de porter des projets de développement durable.

Les villes de Paris, Rouen et Le Havre et la Métropole du Grand Paris se sont réunies mardi autour du thème de la décarbonation et de la transition énergétique de l'Axe Seine. Un opérateur commun, la Société d'économie mixte « Axe Seine Energie », va voir le jour.

Selon la Ville de Paris, elle doit constituer "un levier d'investissement dans des outils de production d'énergies renouvelables, dès 2022, pour tout l'Axe Seine". Cette SEM fera également une large place à l'investissement citoyen à travers la mise en place de fonds d'investissement citoyens et collectivités locales. 

Dès le premier trimestre 2022, un premier appel à manifestation d'intérêts sera lancé pour faire émerger des projets d'unités de production d'électricité solaire le long de l'Axe Seine : parc au sol, flottant, en carrières, ombrières, toitures photovoltaïques de grande taille…

La Seine est le deuxième axe fluvial le plus navigué en Europe, et la vallée de la Seine représente 50 % du fret fluvial français. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?