Deux catholiques sur trois ne font pas confiance à l'Eglise pour la protection des mineurs

  • L'indemnisation des victimes de pédophilie dans l'Eglise, les catholiques sont pour à 80 %.
    L'indemnisation des victimes de pédophilie dans l'Eglise, les catholiques sont pour à 80 %. Archives - repro CP
Publié le

Après la publication du rapport Sauvé sur la pédocriminalité dans l'Eglise, ceux qui la fréquentent montrent une défiance certaine pour l'institution, selon un sondage.
 

Selon un sondage Ifop pour le journal La Croix la semaine dernière, 66 % des catholiques ne font pas confiance à l'Eglise pour la protection des mineurs, relève également Sud-Ouest, presque un mois après la publication du sulfureux rapport Sauvé.

Les trois-quarts des catholique s (76 %), estiment également que la hiérarchien’a pas été « à la hauteur de ces révélations sur les violences sexuelles dans l’Église ». Le rapport s'équilibre presque au sein des catholiques pratiquants (49 %).

80 % d'entre eux sont favorables à verser des indemnités aux victimes de pédophiles au sein de l'Eglise et 69 % à lever le secret de la confession.

Enfin, neuf catholiques sur dix sont pour accorder des responsabilités aux femmes au sein de l'institution, ainsi qu'à changer le discours sur la sexualité.

Il sera sûrement question du rapport Sauvé avec en filigrane les résultats de  ce sondage lors de la conférence des évêques de France, du 2 au 8 novembre à Lourdes.

 

 

L. R.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?