Covid-19 : confiner les non-vaccinés n'est "pas nécessaire", assure Emmanuel Macron

  • La troisième dose pour tous se précise...
    La troisième dose pour tous se précise... Repro Centre Presse -
Publié le , mis à jour

Avant sa visite ce week-end dans les Hauts-de-France, le Président de la République a déclaré dans un entretien au journal La Voix du Nord que le confinement ne serait pas imposé aux personnes qui n'ont pas été vaccinées contre le Covid-19, mettant en avant l'efficacité du pass sanitaire.

Alors que la pandémie repart de plus belle en Europe, annonçant la 5e vague en Europe, doit-on en France renforcer les restrictions sanitaires, à quelques semaines de Noël, à l'instar de l'Autriche ou encore de l'Allemagne, notamment.

Mais Emmanuel Macron l'assure : "Les pays qui confinent les non-vaccinés sont ceux qui n'ont pas mis en place le pass. Cette mesure n'est donc pas nécessaire en France." Le vaccin serait donc suffisant. Et la question est de savoir aujourd'hui s'il faut administrer une troisième dose à tous les Français éligibles. Le Président attend à ce sujet la réponse des autorités sanitaires. Un rappel est actuellement proposé aux plus de 65 ans et les personnes fragiles et sera nécessaire pour obtenir un pass sanitaire valide à partir de décembre. "S'il s'avère qu'une troisième dose est efficace et nécessaire pour les autres publics, évidemment, on l'intégrera dans la logique du pass", ajoute Emmanuel Macron.

Le recours au télétravail n'est pas non plus envisagé dans l'immédiat.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?