Covid-19 : vers une dose de rappel ouverte à tous pour répondre à la 5e vague

  • Le délai pour réaliser la dose de rappel devrait être réduit à 5 mois.
    Le délai pour réaliser la dose de rappel devrait être réduit à 5 mois. Repro CPA
Publié le , mis à jour

Alors qu'un conseil de défense sanitaire s'est déroulé mercredi 24 novembre, pour tenter de trouver une réponse à la 5e vague du Covid-19 qui déferle sur la France, l'élargissement de la 3e dose de vaccin et la réduction du délai à 5 mois pour réaliser son injection devraient être confirmés jeudi 25 novembre par le ministre de la Santé Olivier Véran.

BFMTV a annoncé ce mercredi que la 3e dose de vaccin contre le Covid-19 devrait être généralisée à l'ensemble de la population et être progressivement intégrée au pass sanitaire. En d'autres termes, cette dose de rappel devrait devenir, à terme, obligatoire pour l'ensemble de la population en âge de se faire vacciner (les plus de 12 ans à ce jour) souhaitant conserver son pass sanitaire.

La chaîne d'info indique par ailleurs que le délai pour réaliser cette 3e dose devrait être réduit à 5 mois, alors qu'il était de 6 mois à ce jour pour les classes d'âge déjà concernées. "L'exécutif suivrait ainsi les conclusions attendues de la Haute autorité de Santé (HAS)", écrit encore BFM, qui ajoute que la validité des tests PCR pour ceux qui ne seront pas dotés de pass serait elle aussi réduite à 24h.

A lire aussi : Port du masque, 3e dose de vaccin, pass sanitaire, télétravail... Ce que pourrait acter le gouvernement

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?