Fin de mission pour l’opération pilote La main qui répare

Abonnés
  • Olivier Fabre insistait sur la transmission du patrimoine
    Olivier Fabre insistait sur la transmission du patrimoine .
Publié le , mis à jour

Allier recherche d’emploi et promotion du patrimoine local était l’objectif de la mission La main qui répare. Une opération d’un mois et demi couronnée de succès selon son organisateur, Olivier Fabre, de l’association Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Pays de Millau. Tout cela fait écho au projet de candidature de la ganterie à l’Unesco. " À terme, c’est aussi lutter contre la désertification des campagnes", explique l’initiateur du projet. Une vingtaine de personnes venant de la Mission locale et du Secours catholique ont donc découvert l’ensemble de la filière de la ganterie. Plusieurs visites étaient organisées : à la médiathèque ou dans une exploitation agricole de brebis lacaune. Ils se sont aussi rendus dans une peausserie et à la ganterie Fabre. "Cette première était un succès, se félicite Olivier Fabre. Mais le succès est plus mitigé pour les participants, "ça m’a beaucoup apporté sur le plan de la culture mais ça ne rejoint pas mon projet professionnel" confie une jeune de la Mission locale. Pour autant, Olivier Fabre veut voir le verre à moitié plein : "Transmettre notre savoir-faire est aussi un objectif de la mission."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
DUPIN Louis
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

62000 €

Appartement T2 en centre ville d'une surface de 42.38 m² en carrez au 3ème[...]

440 €

N516 - A louer appartement T3 situé en entresol boulevard de la Capelle.Il [...]

555 €

N726 Appartement T3 en 4eme et dernier étage d'un immeuble sécurisé situé I[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?