Rugby : LSA mise sur son collectif face à Nègrepelisse

  • Après leur victoire à domicile contre Arpajon, les rugbymen du Lévézou reçoivent Nègrepelisse.
    Après leur victoire à domicile contre Arpajon, les rugbymen du Lévézou reçoivent Nègrepelisse. Jean-Louis Bories
Publié le

Auteur d’une belle prestation il y a deux semaines face à Arpajon (48-6), avec 7 essais à la clef, les Ségalis doivent confirmer, ce dimanche à 15 heures, à Cassagnes-Bégonhès lors de la réception de Nègrepelisse, pour le compte de la 10e journée.

Surtout ne pas s’enflammer, insiste Ruan Lamprecht, un des tacticiens du Lévezou Ségala. Si Nègrepelisse est à la dernière place ce n’est pas une équipe à prendre à la légère. Ils sont bons défensivement et n’encaissent que très peu d’essais. » Ils ont aussi la meilleure défense de la poule. Et, si les Tarn-et-Garonnais restent sur une défaite 17 - 10 à domicile, c’était face au leader Agde. « Après une semaine de repos pour faire souffler les organismes, nous avons bien travaillé aux entraînements, ces derniers jours, et les gars ont envie de bien faire. »
Le staff technique Cassagno-Réquistanais mise beaucoup sur le collectif. « Face à Arpajon, c’est le collectif qui a payé. Les essais sont arrivés après 60 minutes de travail et ont été marqués aussi bien devant, que derrière. Tout le monde a participé. » En effet, des titulaires jusqu’au banc, tout le monde a contribué à la bonne marche du groupe. « Les joueurs ont chacun leur rôle à jouer. Pour nous, il n’y a pas de titulaires et de remplaçants, mais 22 joueurs aussi importants les uns que les autres. » Pour mémoire, Kenzo Albouy qui était sur le banc lors de la rencontre face à Arpajon, a marqué deux essais après être entré en jeu.

Confirmer la prestation précédente

Cet après-midi les conditions climatiques auront aussi leur rôle à jouer. « Le rugby est un sport d’hiver mais un terrain boueux n’est pas forcément propice aux belles envolées », souligne le technicien qui ne voudrait pas voir le jeu se cantonner au petit périmètre. Quoi qu’il en soit, les Aveyronnais doivent impérativement confirmer leur précédente prestation. Une nouvelle déconvenue à la maison ferait tache dans le tableau de marche du LSA XV qui compte bien jouer une place qualificative.
Il y a 15 jours, les gars du Ségala ont montré ce dont ils étaient capables. Et aujourd’hui, tout le monde attend la confirmation. Si Nègrepelisse n’est pas venu sur le Ségala depuis février 2019, avec une victoire du LSA 26-10, il est un joueur Tarn-et-Garonnais que Ruan Lamprecht connaît bien. Il s’agit du deuxième ligne Anthony Lacassagne. « J’ai joué avec lui à Rodez. Il a également joué à Montauban et a du métier. Il faudra s’en méfier. »
Pour affronter les Tarn et Garonnais, LSA est privé de Rémy Pozzessere, indisponible pour le reste de la saison, après être sorti sur blessure suite à une rupture des ligaments du genou lors de la première minute de la rencontre face à Arpajon. Le staff technique n’a apporté que peu de modifications au groupe, qui voit une alternance entre titulaires et remplaçants.

Le groupe : Miquel - Couderc, Jourdas, Fabre, Albouy - Revel (o.), Bascoul (m.) - Fournié, De Bancarel, Challet - Lallour, Regourd - Jacquement, Blanc, Nespoulous. 
Les remplaçants : Grugnet, Bousquet, Geniez, Augé, Zerouali, Barascud, Quarmouchi.
Serge Carrière
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?