Aveyron : le nombre de dépistages explose, les pharmacies et les laboratoires sont sous l'eau

Abonnés
  • Dans l'Aveyron, les demandes n'ont jamais été aussi fortes pour se faire tester contre le Covid-19 dans les laboratoires et les pharmacies.
    Dans l'Aveyron, les demandes n'ont jamais été aussi fortes pour se faire tester contre le Covid-19 dans les laboratoires et les pharmacies. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

En ce début d'année 2022, les Aveyronnais sont très nombreux à vouloir se faire dépister du Covid-19. Les pharmacies et laboratoires sont pris d'assaut.
 

"On a des demandes de partout depuis une semaine", confirme Pierre Vayssettes, président du syndicat des pharmaciens de l'Aveyron. Les établissements sont pris d'assaut pour se faire dépister contre le Covid-19, et l'usure commence à se faire sentir.

"Avec la reprise de l'école, on a parfois des groupes d'une quinzaine d'élèves devant les pharmacies. Quand il faut tester des classes entières, c'est très chronophage. Et puis il faut pouvoir dégager du personnel et avoir de la place pour accueillir, ce qui n'est pas toujours évident".

Une rentrée des classes couplée aux nouvelles consignes sanitaires annoncées par le gouvernement qui inondent les pharmacies de Rodez. "En France, les pharmacies dépistent actuellement 1 million de Français par jour", indique Pierre Vaysettes.

Nombre de dépistage record dans les laboratoires

En Aveyron, les laboratoires LxBIO ont compté 18 000 dépistages du Covid-19 en une seule semaine, du jamais vu dans le département depuis le début de l'épidémie. La dernière fois qu'autant de monde était venu se faire dépister, c'était en novembre 2020 et ils n'étaient "que" 13 000 par semaine, rappelle le responsable microbiologie Pascal Coudene.

"Là, c'est assez violent", constate-t-il. "On propose toujours des créneaux à J+1, mais on n'est pas loin de ne plus pouvoir y arriver. On embauche pour donner davantage de rendez-vous".

Le laboratoire fait un autre constat : parmis ces milliers de tests chaque jour, "on n'a jamais vu autant de cas positifs". La situation sanitaire continue de se dégrader dans le département, qui affiche un taux d'incidence de 550 cas pour 100 000 habitants d'après les dernières données de CovidTracker.

Les autotests pris d'assaut

Les autotests pourraient être une solution... s'ils n'étaient pas pris d'assaut en très peu de temps. "Dès qu'on reçoit de nouveaux stocks, ça part très vite", déplore le président du syndicat des pharmaciens de l'Aveyron, Pierre Vayssettes.

Comme partout en France, ces autotests se font rares en pharmacie. "On a pourtant des milliers de commandes en cours, on ne sait pas quand on les recevra".

Ne pas oublier les centres de vaccination

Souvent oubliés, les centres de vaccination sont toujours d'actualité pour se faire dépister. Des créneaux sont par exemple disponibles dans le centre de Bourran à Rodez, et notamment jusqu'à 22 heures le vendredi.

"C'est dommage de ne pas avoir fait un peu plus appel aux infirmiers libéraux, chez qui on peut prendre rendez-vous pour se faire tester ou vacciner", relève le président du conseil de l'Ordre des infirmiers de l'Aveyron, Michel Bonnemaire. 

Des infirmiers qui étaient très mobilisés ces derniers mois dans le département. Lorsque le centre de vaccination d'Onet-le-Château tournait à plein régime, on pouvait vacciner jusqu'à 1 500 personnes par jour. "Là, dans les centres qui sont plus petits, on est plutôt sur 500 personnes par jour". 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

579 €

Entrée - cuisine avec placards, hotte, évier 1 bac, plaque vitro 3 foyers, [...]

275 €

APPARTEMENT SITUE BOULEVARD D'ESTOURMEL DANS RESIDENCE DE STANDING COIN - [...]

240 €

Studio Rodez dernier étage sans ascenseur, situé en haut de la rue du 11 no[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?