Rugby : Rodez de retour à La Roque... puis à Paul-Lignon fin 2022 ?

Abonnés
  • "Sans Paul-Lignon, on se sent un peu nomade", confie-t-on à Rodez rugby.
    "Sans Paul-Lignon, on se sent un peu nomade", confie-t-on à Rodez rugby. Archives Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Les Ruthénois, contraints de recevoir leurs adversaires au Trauc depuis deux mois, devraient retrouver sous peu le stade de La Roque, avant éventuellement Paul-Lignon en novembre.

Déjà privé de Paul-Lignon à cause des travaux d’agrandissement du stade, Rodez ne peut même plus organiser ses réceptions à La Roque depuis décembre. Le terrain d’honneur d’Onet-le-Château football ayant longtemps été gelé en raison de températures glaciales prolongées, les sang et or ont dû délocaliser au Trauc leurs deux derniers matches à domicile, contre Verfeil (24-18) le 19 décembre puis Saint-Juéry (32-23) le 30 janvier.

"Les spectateurs n’ont pas de tribune afin de s’asseoir et doivent même voir nos rencontres derrière les grillages, déplore le président ruthénois, Stéphane Floirac. Dans ces conditions, on ne peut pas faire payer les entrées et on perd donc nos revenus liés à la billetterie."

Rodez rugby attend "des garanties"

Heureusement, le club, 4e avant son déplacement chez le leader, La Salvetat-Saint-Gilles, dimanche à l'occasion de la 15e journée d'Honneur, devrait retrouver l'enceinte des Castonétois pour accueillir Tarascon, 3e, le 27 février. "Normalement, c'est bon, on attend juste la confirmation."

Quant au retour à Paul-Lignon ? "On a trouvé un consensus, assure l'adjoint au maire en charge des sports, Olivier Nicolas. La première phase du chantier du stade devrait se terminer fin novembre."

Mais Stéphane Floirac, "heureux d'apprendre qu'on a un accord" et qui attend "des garanties", est toujours amer : "L'histoire de la non-homologation du terrain pour une dizaine de centimètres à cause des barrières du chantier, ça arrange bien la mairie de mettre ça sur le dos de la fédération. C'est un loupé municipal car les règles fédérales n'ont pas changé depuis 20 ans. On nous a dit seulement quinze jours avant le début de la saison qu'on ne pourrait pas recevoir à la maison."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme11542 Il y a 1 année Le 16/02/2022 à 23:39

Le Rugby de Rodez au Trauc voire le stade de la Marquise au Monastère ! Tout est parfait pour eux là-bas. Ailleurs ce n'est pas adapté ni à la Roque, ni à Paul Lignon, ni à La Primaube, Olemps...