Rugby - Honneur : Rodez comme un roc à La Roque !

Abonnés
  • Les Ruthénois de Mathieu Delcayre (avec le ballon) ont renoué avec le succès au terme d'un véritable festival.
    Les Ruthénois de Mathieu Delcayre (avec le ballon) ont renoué avec le succès au terme d'un véritable festival. Centre Presse - Aurélie Fontana
Publié le , mis à jour

Pour leur retour dans le stade d'Onet, les Ruthénois ont écrasé Tarascon (62-24) ce dimanche, à l'occasion de 16e journée d'Honneur, et mis la pression à Verfeil dans la course à la deuxième place.

"Il n'y a pas eu de match, on est resté dans le bus." La colère froide de l'entraîneur de Tarascon Julien Huguet contrastait avec la joie de son homologue de Rodez Jérôme Broseta ce dimanche, après la démonstration des sang et or (62-24) pour leur retour à La Roque devant une tribune comble. "On s'était donné l'objectif d'être agressif sur toutes les phases de jeu et on l'a atteint, appréciait le coach local. Je connais le potentiel de mes joueurs, donc je ne suis pas surpris. Dans les rencontres où il y a autant de pression, d'habitude, on déjoue. Mais aujourd'hui, alors qu'on devait absolument gagner, tout le monde était aligné."

Avec sept essais inscrits par six Aveyronnais et un onze sur douze face aux perches pour l'ouvreur Jean-Simon Dressayre, la feuille de match le confirme. Comme les nombreuses percées, de l'arrière Vincent Favre-Trosson ou du troisième ligne Mathieu Delcayre, la hargne du bloc pour stopper les offensives ariégeoises et gratter les ballons ou encore ces deux interceptions bien senties du centre Jean Cazals (65e) puis de l'ailier Arthur Combet (80e) pour filer en terre promise.

La première demi-heure ne laissait pourtant pas présager une telle supériorité. Car on a d'abord assisté à un duel de buteurs entre le demi d'ouverture ruthénois et le centre tarasconnais Jérémy Commenge, auteurs respectivement de cinq et trois pénalités. D'autant que l'équipe du Piton a commencé par être fidèle à elle-même, après avoir gâché trois opportunités d'aller à dame. Arthur Combet allant en touche tout seul à quelques mètres de l'en-but (20e), ses coéquipiers ratant une passe à la suite d'une mêlée tout près des poteaux sept minutes plus tard, avant que les Ruthénois commettent une faute quasiment au même endroit (29e).

Un second acte à sens unique

Agacé, le capitaine Vincent Favre-Trosson a pris les choses en main. Mettant Tarascon sur le reculoir en remontant presque tout le terrain et créant ainsi un espace en bout de ligne, à droite, dans lequel a pu s'engouffrer... le pilier Damien Fabre pour le premier essai, transformé (33e, 22-9). De quoi libérer Rodez, qui a récidivé peu de temps après grâce à l'ailier Benjamin Rolland, à la conclusion d'une belle combinaison.

La mi-temps (29-12) allait-elle arriver à point nommé pour les Ariégeois ? Même pas car lors du second acte, leurs hôtes se sont mis à récupérer l'ovale dans les rucks, mais aussi à trouver des touches à cinq mètres de l'en-but. Bien servi sur la première, Mathieu Delcayre n'a eu qu'à passer en force afin de signer la troisième réalisation (48e, 34-12). Ce dernier a récidivé (61e) deux minutes après celle de Jarreau dans un moment où les sang et or ont récité leur rugby. À en faire tomber... l'arbitre, remplacé à la 76e sur blessure musculaire, et impressionner le coach adverse : "Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas pris une branlée comme celle-là !"

Pas de quoi toutefois enflammer celui de l'équipe du Piton. "Depuis le début de la saison, on avait du mal à concrétiser et quand on y parvenait, derrière, on prenait systématiquement une pénalité, un essai..., rappelait Jérôme Broseta. On bosse aussi la reconquête du ballon depuis longtemps. C'est aujourd'hui que tout ça a payé. Mais il faudra confirmer dimanche, lors de la réception du 5e, Aucamville."

Car en cas de victoire, les Ruthénois, qui n'en ont plus enchaîné depuis décembre, pourraient prendre la deuxième place, qualificative pour les play-offs d'accession en Fédérale 3. Avant d'espérer une défaite de Verfeil, à qui il reste aussi trois matches, le 13 mars à... Tarascon pour avoir leur destin en main.

La fiche technique

Rodez - Tarascon : 62-24.
Stade de La Roque.
Mi-temps : 29-12.
Arbitre : M. Cassan.
Spectateurs : environ 800.

Rodez : 7 essais Fabre (33e), Rolland (39e), Delcayre (48e, 61e), Jarreau (59e), Cazals (65e), Combet (80e), 6 transformations Dressayre (33e, 39e, 59e, 61e, 65e, 80e), 5 pénalités Dressayre (2e, 7e, 12e, 21e, 32e).

Tarascon : 2 essais Parraud (67e), Pesquie (76e), 1 transformation Commenge (67e), 4 pénalités Commenge (4e, 14e, 24e, 40e).

Carton blanc
Rodez : Agar (72e).

Cartons jaunes
Rodez : Combet (80e).
Tarascon : Stroh (26e).

Équipes
Rodez : Favre-Trosson (cap.) – Rolland, Cazals, Jarreau, Combet – Dressayre (o), Chartier (m) – Petkov, Delcayre, Bascoul – Laures, Vauthier – Wozniak, Andrieu, Fabre. Entrés en jeu : Hazin, Bonnet, Gazagne, Agar, Raynal, Bonnet, Acevedo, Caetano.

Tarascon : Marfaing – Coisnard, Alberich (cap.), Commenge, Claverie – Lopez (o), Laffont (m) – Dumas, Coeffard, Baby – Stroh, Parraud – Martinez, Pitarresi, Colleoni. Entrés en jeu : Pesquie, Rouch, Canal, Girabet, Dupuy, Alberich, Emeriau.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?