Combien les salariés du secteur privé gagnent-ils ?

  • 2518 € net par mois, c'est le salaire moyen d'un salarié du secteur privé, selon les données de l’année 2020, publiées mardi 26 avril par l’Insee.
    2518 € net par mois, c'est le salaire moyen d'un salarié du secteur privé, selon les données de l’année 2020, publiées mardi 26 avril par l’Insee. Repro CPA
Publié le

Dans le secteur privé, les salariés ont gagné en moyenne 2 518 € net par mois en équivalent temps plein en 2020, soit une hausse de 3,2 % sur un an, selon une étude de l’Insee. Une progression à relativiser qui cache de fortes disparités entre les catégories socioprofessionnelles.

2 518 € net par mois. C’est ce qu’ont gagné en moyenne les salariés à temps plein du secteur privé en 2020, l’équivalent de 3 300 € brut, d’après une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée mardi 26 avril sur l’évolution des salaires dans le secteur privé, qui emploie quelque 19,7 millions de personnes en France.

Après avoir déjà connu une augmentation record de 1,2 % en 2019 – le double de la hausse annuelle moyenne des vingt dernières années –, le salaire net moyen a bondi de 3,2 % sur un an. Mais « ce dynamisme est trompeur », prévient l’Insee dans sa note. La progression salariale « résulte davantage des modifications temporaires dans la composition de l’emploi, imputables à la crise sanitaire, que des progressions salariales individuelles », expliquent les auteurs de l’étude.

En conséquence, à catégorie socioprofessionnelle, secteur d’activité et condition d’emploi constants, la rémunération nette moyenne a progressé de "seulement" 1,5 %.

La hausse diffère, toutefois, selon les catégories professionnelles. Dans le détail, le salaire net moyen en équivalent temps plein a augmenté davantage pour les cadres (+ 2 % en 2020, après deux années consécutives de baisse, – 0,7 % en 2019 et – 0,2 % en 2018) et les employés (+ 1,9 %, après + 1,9 % en 2019) que pour les professions intermédiaires (+ 1,4 %, après + 1,3 %) et les ouvriers (+ 0,7 %, après + 2 %).

Un salarié du privé sur deux gagne moins de 2 005 € net par mois

Mais pour mieux se rendre compte des inégalités de rémunérations, il faut regarder un autre indicateur : le salaire médian. Selon l’Insee, il s’établit à 2 005 € net par mois en équivalent temps plein en 2020, ce qui signifie que la moitié des salariés du privé gagne moins et l’autre moitié gagne plus.

Il est inférieur de 20 % au salaire moyen, en raison « d’une plus forte concentration de salaires dans le bas de la distribution », explique l’Institut. Près de 8 salariés du privé sur 10 ont, en effet, un salaire net mensuel compris entre le Smic (1 219 € net de contributions et de cotisations sociales) et 3 400 €. Dans le bas de l’échelle, les 10 % de salariés les moins bien rémunérés perçoivent moins de 1 343 € net par mois, tandis que les 10 % de salariés les plus aisés gagnent plus de 4 033 € net. Et 1 % a un salaire supérieur à 9 638 € net, soit environ 8 fois le Smic.

Le salaire des femmes inférieur de 15,2 % en moyenne à celui des hommes

L’Insee note que l’écart de salaire moyen entre les femmes et les hommes a continué de reculer en 2020 : - 0,8 point, portant à 5,7 points la réduction depuis 2008. Cela s’explique en partie par les versements de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat et des primes Covid qui ont davantage bénéficié aux femmes.

Malgré ce recul, les femmes ont gagné en moyenne 15,2 % de moins que les hommes en EQTD. Leur salaire mensuel net moyen était de 2 280 €, contre 2 689 € pour leurs collègues masculins.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?