Football - Rodez : la fête était dans le bon camp

Abonnés
  • Le kop ruthénois a été bien accompagné par le reste des spectateurs, dont la famille de Lionel Mpasi, hier.
    Le kop ruthénois a été bien accompagné par le reste des spectateurs, dont la famille de Lionel Mpasi, hier. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Dans un Paul-Lignon à guichets fermés, les supporters de Rodez ont célébré comme il se doit le troisième maintien d'affilée en Ligue 2 de leur équipe, vainqueure de Caen (2-0) samedi, lors de la 38e et dernière journée du championnat.

Des visages radieux, un temps ensoleillé avec 27 degrés au thermomètre, et un vent... d’optimisme soufflait rue Vieussens dès 17 heures, samedi. Quand, à 120 minutes du coup d’envoi, le kop ruthénois a en partie escorté jusqu’à Paul-Lignon le groupe pro du Raf, qui venait de conclure sa mise au vert par une causerie d’avant-match organisée dans un hôtel du centre-ville.

Des joueurs accompagnés par des chants, des battements de tambour, des sourires, mais surtout un grand soulagement. « On fait ça pour les remercier d’avoir offert à Rodez une quatrième saison d’affilée en Ligue 2 parce qu’on revient de très, très loin », rappelait Patrice, membre du groupe de supporters.

Maintenus, les sang et or ne l’étaient pourtant pas encore à ce moment-là. Même si pour voir Quevilly les dépasser sur le gong et les condamner à jouer le barrage de survie en Ligue 2, il aurait fallu, c’est vrai, un scénario complètement improbable. Comme par exemple une défaite 0-3 contre Caen, samedi soir, et un succès 5-0 des Quevillais face à Dunkerque, avant-dernier et déjà relégué en National, dans le même temps.

De quoi inciter certains fans de l’équipe du Piton à la prudence en amont de cette dernière de la saison à domicile. À l’image de Serge Binel : « Les Dunkerquois ont encaissé beaucoup de buts ces derniers temps, donc si on ne fait pas le boulot à la maison... »

Des supporters de Caen : « Sans enjeu, on n’est pas ici pour vous faire du mal »

D’autant qu’un barrage face à Villefranche Beaujolais, troisième de National, n’aurait rien eu d’un cadeau. « L’année dernière, c’est quand même une équipe qui a battu Niort à l’aller (3-1), avant de voir la montée lui échapper dans les dernières minutes du retour (2-0). »

« À partir de Nancy (1-1, le 19 avril), je me suis dit qu’on allait devoir les affronter et ça aurait été dur parce qu’ils auraient sûrement été dans une bien meilleure dynamique que nous, ajoutait Ludovic Pradels, venu de Valence-d’Albigeois avec sa fille Julia, six ans. Mais ça n’arrivera pas. Car ce soir, on va battre les Caennais 1-0. (sourire) »

Non loin de là, Romain, un autre aficionado du Raf, chambrait un ultra normand qui avait fait le déplacement avec les 40 présents dans le parcage visiteur : « Celle-là, vous nous la laissez hein ! » Référence à la lourde défaite (4-0) subie dans le Calvados le 24 juillet, en ouverture de la saison. « Ça devrait le faire, t’inquiète pas ! », lui répondait le Malherbiste en se marrant.

Deux autres supporters bleu et rouge, Raphaël et Maria, qui avaient fait la route depuis Figeac, abondaient : « Rodez va tout donner. Nous, comme nos joueurs, on est en vacances, alors sans enjeu, on n’est pas ici pour vous faire du mal. (sourire) »

On l’a vite vu et Rodez a su en profiter pour finir la saison sur une troisième victoire d’affilée (2-0). La cerise sur un gâteau déjà bien copieux : match à guichets fermés, tribunes aux couleurs sang et or grâce aux feuilles brandies par les 1 667 spectateurs à l’entrée des 22 acteurs, ambiance bon enfant, célébrations des joueurs ruthénois avec le public à l’issue de la partie... Samedi, c’était un soir de fête. Un soir de maintien.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

249000 €

Rodez - Appartrement T4 de 112m² avec terrasse de 40m². L'appartement, sit[...]

240 €

Studio Rodez dernier étage sans ascenseur, situé en haut de la rue du 11 no[...]

252 €

Proche Dans une résidence sécurisée, venez découvrir ce studio comprenant u[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?