Une journée occitane pour les enfants à La Bastide-l’évêque

  • Durant la journée occitaneà La Bastide.
    Durant la journée occitaneà La Bastide.
Publié le

ADOC 12 est une association départementale pour la transmission de la langue et la culture occitanes dans les écoles. Cette association financée, majoritairement par le département, ainsi que par les communes et les communautés de communes. Cette année 11 intervenants ont assuré les interventions dans les écoles du département auprès de plus de 6 000 enfants. Ces interventions hebdomadaires de 30 minutes commencent après les vacances de Toussaint pour 22 semaines jusqu’au courant le mois de mai.

" Chaque année, nous choisissons un thème que nous suivons tout le long de l’année scolaire, expliquent les organisateurs. Cette année nous avons choisi comme thème L’Occitan dans notre société d’aujourd’hui et dans notre quotidien. Afin de clôturer l’année scolaire, nous pouvons réorganiser, après deux années d’absence à cause des restrictions sanitaires dues à la pandémie, les rassemblements départementaux que nous appelons Recampanents. Cette année, nous organisons 10 journées réparties sur 13 lieux de l’ensemble du département. Nous souhaitons que ces journées soient ludiques, pédagogiques culturelles et festives. Ces journées regroupent 300 à 400 enfants sur chaque lieu. "

Théâtre : "Quesaquò e Mascomprès"

Interprété par Le théâtre interrégional occitan le TIO de la Rampe, "Quesaquò e Mascomprès" sont deux amis, le premier est curieux de tout, l’autre chercheur, inventeur… "Quesaquò e Mascomprès" nous font entrer dans la langue occitane par le biais d’un vocabulaire simple et d’une belle histoire sur l’acceptation et l’importance des imaginaires.

Des ateliers pédagogiques

"Nous proposons des ateliers pédagogiques sous forme de jeu, de bricolage, pour restituer tout en s’amusant le vocabulaire appris au cours de l’année. Cette journée est organisée en partenariat avec une association locale pour présenter le patrimoine du lieu : musée, maison thématique, village, petit patrimoine rural… Les chansons apprises au cours de l’année seront chantées par les enfants. Quelques danses traditionnelles seront proposées : la gigue, le brise pied, la grimacière, la danse de l’ours…"

GDM
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?