Sécheresse en Aveyron : la fourniture d’eau potable est en jeu, alerte la préfecture

  • Economiser l'eau potable est plus que jamais une priorité.
    Economiser l'eau potable est plus que jamais une priorité. Pixabay
Publié le , mis à jour

À dire d’experts, les conditions hydro-climatiques constatées actuellement en Aveyron sont exceptionnelles !

La situation observée sur le milieu naturel et, par répercussion, sur les réseaux d’eau potable atteint un niveau plus critique qu’en 2003 en raison de sa précocité dans la saison, alertent les services de la préfecture.

En effet, une succession de mois chauds (depuis février 2022) et des records de déficits pluviométriques observés ces trois derniers mois, accentuent la baisse de débit des cours d’eau ou ressources naturelles. Et les prévisions météorologiques saisonnières (août à octobre) ne laissent pas présager d’amélioration avec l'annonce d'un temps chaud et sec très probable pour les mois à venir.

Ainsi, la situation se dégrade sur l’ensemble du département et nécessite le renforcement de certaines mesures. Ces nouvelles restrictions de prélèvements en eaux superficielles et souterraines entrent en vigueur à compter du samedi 6 août :

  • Lot amont bassin : passage en niveau 3 (crise) ;
  • Lot aval bassin : passage en niveau 2 (alerte renforcée) ;
  • Aveyron aval : passage en niveau 2 (alerte renforcée) ;
  • Dourdou de Camarès aval : passage en niveau 3 (crise).
  • Les restrictions sur les bassins non mentionnés ci-dessus restent inchangées par rapport à la semaine précédente.

La situation est contrastée concernant les eaux superficielles et souterraines.
La situation est contrastée concernant les eaux superficielles et souterraines. Capture

Les mesures mises en place depuis le 30 juillet, sur les prélèvements à partir du réseau d’eau potable (AEP) restent applicables.

L'Aveyron en rouge

Bien que ces mesures aient permis de temporiser les tensions sur les réseaux AEP, chacun doit poursuivre ses efforts afin de préserver la ressource. L’ensemble du département en situation de crise, alerte la préfecture de l'Aveyron. La pérennité de la fourniture d’eau potable est en jeu. Certains fournisseurs d’eau potable font déjà appel à des camions-citernes pour pallier la pénurie d’eau potable. Cette solution ne peut être que temporaire, en raison du coût des opérations et du report des tensions sur un autre secteur. Il est donc primordial de veiller à notre consommation d’eau et de limiter nos prélèvements aux usages prioritaires.

Le réseau d'eau potable a atteint le niveau 3 sur 4.
Le réseau d'eau potable a atteint le niveau 3 sur 4. Capture

 

Le niveau 3 (sur 4) atteint en Aveyron : quelles sont les restrictions ?

  • Interdiction de laver les véhicules à l'exception des stations professionnelles équipées d'économiseurs d'eau, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité ;
  • Interdiction de procéder à la mise à niveau des niveaux des piscines privées de 8 heures à 20 heures ;
  • Interdiction de nettoyer ou d'arroser les terrasses, les sols extérieurs et les façades (à l’exception du nettoyage des places après les marchés) ;
  • Interdiction d'arroser des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d'agrément, espaces sportifs de toute nature de 8 heures à 20 heures (les jardins potagers ne sont pas concernés) ;
  • Les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d'eau. Un registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement.
  • Interdiction d'arroser les potagers sauf à l'arrosoir et uniquement de 21 heures à 7 heures ;
  • Interdiction de remplir des piscines privées ;
  • Interdiction de remplir les piscines quel qu'en soit l'usage. Seul est autorisé le renouvellement partiel quotidien conformément aux prescriptions de l'Agence Régional de Santé (à raison minimum de 60 litres/jour/baigneur) pour les piscines accueillant du public ;
  • Interdiction d'arroser les stades.
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?