Aveyron : l'incendie des Albres en partie fixé, 20 hectares détruits, une enquête ouverte

  • Les pompiers de plusieurs centres sont sur le pont.
    Les pompiers de plusieurs centres sont sur le pont. DDM - BHSP
  • Les pompiers de Naucelle ou encore de Rodez et ici Figeac sont venus prêter main forte.
    Les pompiers de Naucelle ou encore de Rodez et ici Figeac sont venus prêter main forte. DDM - BHSP
Publié le , mis à jour

Les pompiers ont été mobilisés durant tout l'après-midi contre cet incendie qui a détruit 20 hectares.
 

Un feu de sous-bois s'est produit ce lundi 8 août après-midi sur la commune des Albres entre Viviez et Les Albres au lieu-dit Parras sur un relief très escarpé.
Une quinzaine d'hectares ont déjà été détruits.

Les 85 sapeurs-pompiers du Bassin ainsi que de Figeac, Naucelle, Bagnac-sur-Celé, Rodez et d'autres centres, appuyés par un Dash venu de Nîmes, luttent actuellement pour contenir le feu ainsi que pour protéger les habitations menacées. 

Le Dash venu de Nîmes est entré en action.
Le Dash venu de Nîmes est entré en action. DDM - BHSP

Des agents Enedis se sont rendus sur place pour couper la ligne haute tension à proximité. 

20 hectares de sous-bois ont été détruits. En fin d'après-midi le feu a été en grande partie fixé. A saluer l'action des agriculteurs locaux qui ont créé des coupe-feu efficaces avec des citernes et des herses en attendant l'arrivée de l'ensemble des sapeurs-pompiers.

Sous le commandement du capitaine Claude Grialou, commandant adjoint de la compagnie de gendarmerie de Villefranche-de-Rourgue, les gendarmes des brigades de Decazeville, de Montbazens, du PSIG de Villefranche-de-Rouergue, et les techniciens en investigations criminelles ont ouvert une enquête pour déterminer avec les pompiers l'origine du sinistre, qui serait parti du bord de route de la RD 22, entre Viviez et Les Albres.  Mégot de cigarette? Acte délibéré ? Autre ? 

 

4 hectares brûlés à Villeneuve

Vers 13h45, toujours ce lundi, 4 hectares à côté de la casse automobile de la Zone artisanale ont brûlé alors que la canicule fait rage. Un incendie rapidement maîtrisé grâce au travail des pompiers mais également la solidarité des voisins et notamment deux agriculteurs qui sont venus apporter des tonnes d'eau pour éteindre le feu. 

Bernard-Hugues Saint-Paul
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?