Paris : un arrêté municipal pour fermer les portes des commerces climatisés

  • Des arrêtés analogues ont été adoptés notamment par les maires de Bourg-en-Bresse ou de Lyon.
    Des arrêtés analogues ont été adoptés notamment par les maires de Bourg-en-Bresse ou de Lyon. Repro CP
Publié le

La maire Anne Hidalgo a officialisé la mesure dernièrement ; elle est entrée en vigueur depuis le 25 juillet.

Les commerces utilisant un système de climatisation ne sont plus autorisés, depuis lundi 25 juillet, à maintenir leurs portes grandes ouvertes pendant que leur système de climatisation est en fonctionnement. Anne Hidalgo Maire de Paris, a pris un arrêté municipal imposant aux commerces climatisés de garder leurs portes fermées, afin de mettre un terme à cette pratique aberrante dans le contexte actuel d’urgence climatique et de crise de l’énergie. Des arrêtés analogues ont été adoptés notamment par les maires de Bourg-en-Bresse ou de Lyon.
 

Pour rappel, cette mesure avait été proposée par la Convention Citoyenne pour le Climat et aurait pu être mise en place bien plus tôt par un décret du gouvernement. La Ville de Paris travaille, en parallèle, au renforcement de son plan de sobriété énergétique, pour poursuivre ses efforts en matière de réduction des consommations énergétiques.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?