Incendies, déforestation, pollutions multiples : comment le tabac nuit gravement à la planète

  • Le tabac nuit aussi à la planète
    Le tabac nuit aussi à la planète
Publié le

L’impact de la culture et de l’industrie du tabac sur l’environnement peut être un argument supplémentaire pour arrêter de fumer ! À méditer en ce mois sans tabac !
 

Le tabac est mauvais pour la santé. Il tue chaque année plus de 8 millions d’êtres humains sur la planète. Mais il nuit aussi à l’environnement, contribuant, selon un rapport de l’OMS, de manière importante au changement climatique, à l’épuisement des ressources d’eau, à la déforestation, à la famine, à la pollution environnementale et aux incendies.

  • Changement climatique : l’industrie du tabac est responsable chaque année d’autant d’émissions de carbone que 3 millions de vols transatlantiques (84 mégatonnes de CO2, 20 % de l’industrie aérienne).
  • Épuisement des ressources d’eau : sur la planète, 5,5 millions d’hectares sont consacrés à la culture du tabac, qui nécessiterait pas moins de 22 000 milliards de tonnes d’eau chaque année !
  • Déforestation : le tabac est responsable de 5% de la déforestation totale de la planète. Sa culture et son séchage ont entraîné la disparition d’1,5 milliard d’hectares de forêts depuis les années 1970. Au total, 200 000 hectares de forêt sont défrichés chaque année pour fournir des terres supplémentaires pour sa culture.
  • Famine : la culture du tabac contribue à la disparition des terres vivrières et à la désertification des pays du sud. Ces terres gorgées de pesticides deviennent inexploitables pour d’autres cultures.
  • Pollution et incendies : la fumée de cigarette ne va pas que dans les poumons de celui qui la fume : elle contient CO2, méthane et NO, trois gaz atmosphériques qui sont aussi polluants, ainsi que des particules fines. L’ensemble des cigarettes fumées à un moment donné sur la planète polluerait autant que les gaz d’échappement des moteurs diesel ! Et ce n’est pas tout : les quelque 6 trillions (milliards de milliards) de cigarettes produites chaque année dans le monde génèrent 25 milliards de tonnes de déchets, en particulier 4,5 trillions de mégots. Jetés pour la plupart dans la nature, ils polluent durablement les sols et l’eau, chacun d’eux pouvant mettre jusqu’à 12 ans pour se dégrader et polluer plus de 500 litres d’eau ! Sans compter que les mégots mal éteints sont à eux seuls responsables de 10 % des incendies de forêt.
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?