Coupure d'électricité : comment va se dérouler le "test national" prévu le 9 décembre ?

  • Un "test national" de coupure temporaire est prévu le 9 décembre 2022 pour s'assurer avec les préfets que le protocole fonctionne.
    Un "test national" de coupure temporaire est prévu le 9 décembre 2022 pour s'assurer avec les préfets que le protocole fonctionne. Illustration - Pixabay
Publié le , mis à jour

Le Réseau de transport d'électricité (RTE) et Enedis vont effectuer un "test national" de coupures temporaires d'électricité vendredi 9 décembre 2022.

Une circulaire va être adressée aux préfets de tous les départements, envoyés par la Première ministre Elisabeth Borne, pour détailler les démarches à suivre en cas de coupures de courant cet hiver 2022-2023, alors que le RTE annonce un risque élevé de tensions sur le réseau français.

Cette circulaire prévient d'un "test national" prévu le vendredi 9 décembre 2022 par Enedis et RTE, "les préfectures seront associées sous forme d'exercice sur table". Un moyen de mettre à l'épreuve le "plan de délestage électrique programmé" s'étalant sur trois jours, dont Franceinfo s'est procuré les différentes étapes.

A lire aussi : Transports, écoles, téléphones : cette circulaire envoyée aux préfets pour préparer aux risques de coupures de courant cet hiver

Que dit le protocole envoyé aux préfets

Le gestionnaire RTE (Réseau de transport d'électricité) sera chargé, chaque jeudi, de suggérer un possible recours au délestage entre le samedi qui arrive et le vendredi de la semaine suivante. Cela dépendra des données météorologiques, des moyens de production disponibles et des interconnexions.

La possibilité de recourir au délestage sera ensuite communiquée à la cellule interministérielle, à qui reviendra la décision. "À partir de J-3, et tant que RTE confirme la possibilité d’un délestage, le gestionnaire émettra publiquement un signal EcoWatt orange ou rouge sur les créneaux horaires concernés", décrit la circulaire. Un signal rouge sur EcoWatt devra être confirmé à J-2, puis les préfets devront informer les élus. À ce stade, l'alerte portera toujours sur "une possibilité" de délestage, et sans préciser quelles zones seraient impactées.

A lire aussi : Pénurie d'électricité : délestages, coupures, black-out, à quoi s'attendre sur le réseau électrique dès janvier ?

C'est la veille, vers 17 heures, que les habitants concernés par les coupures seront informés via une communication de RTE et Enedis. Les horaires des coupures seront aussi précisés. Ces informations seront également accessibles sur coupures-temporaires.enedis.fr

La circulaire indique que les samedis, dimanches et jours fériés "ne devraient pas être concernés" par les délestages.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
camera Il y a 2 mois Le 02/12/2022 à 00:46

Expliquez-nous comment on peut passer en si peu de temps d'un pays qui produit suffisamment et vend même son électricité à ses voisins, à un pays qui fait des tests de coupure de courant...
Et pourquoi les producteurs d'électricité ne font pas les mêmes prévisions de pénurie...

Anonyme8471 Il y a 1 mois Le 06/12/2022 à 07:55

Nous sommes dans un pays ou tous nos dirigeants conduisent dans les rétrosviseurs.

Jydeuxm Il y a 2 mois Le 01/12/2022 à 19:00

Puisque les coupures d’électricité seront effectuées par tranches de 2000 foyers et qu’elles ne dureront en principe que 2 heures je crois qu’il sera indispensable de faire en sorte que pendant l’hiver aucun foyer ne soit privé d’électricité plus d’une fois. Pour ce faire Enedis et RTE devront absolument tenir un registre de toutes les lignes déjà coupées pour éviter de les priver d’électricité plusieurs fois. Ceci pour que cette situation qui est déjà grotesque ne le devienne davantage. Qu’en pensez-vous ?