-Bernard Fayel récompensés

  • Les apiculteurs récompensés. Les apiculteurs récompensés.
    Les apiculteurs récompensés.
Publié le

Forte de plus de 500 adhérents, l’Abeille de l’Aveyron a tenu son Assemblée générale le 26 novembre au Lycée de la Roque à Onet-le-Château. Après les mots de bienvenue, les rapports moral et financier, il fut procédé à la remise des prix du concours de miels qui se déroula, auparavant, à Baraqueville, fin octobre.

Parmi les lauréats, figure une nouvelle fois Jean-Bernard Fayel, de Lestaral de Sénergues, avec deux récompenses dans la catégorie vendeur : une médaille d’or pour son miel des Causses et une d’argent pour son miel poly floral. D’autre part il a décroché une médaille de bronze au concours d’Occitanie, à Toulouse. Elles viennent s’ajouter à celles reçues en 2019 des mains de Michel Bras lors du Concours des miels de France, avec de l’argent pour son miel poly floral et en 2020 toujours de l’argent pour son miel de montagne. Notons également la récompense obtenue par un voisin d’Espeyrac, Claude Mas, qui a obtenu une médaille d’or pour son miel poly floral catégorie amateur. Si Claude bichonne délicatement son petit rucher en surveillant ses abeilles pour qu’elles sélectionnent les fleurs mellifères qu’il sème dans son jardin, Jean-Bernard organise dans sa miellerie de Lestaral de nombreuses réunions où il vulgarise la vie de l’abeille, son habitation, les produits de la ruche et les matériels utilisés au grand intérêt des visiteurs.

Les deux amis apiculteurs sont très souvent secondés par Nono et par Christian, le frère de Jean-Bernard. Cette équipe solidaire, comme les trois mousquetaires, se rencontre et se retrouve pour se passer des informations sur les nouvelles techniques car l’apiculture évolue.

Ils ne ménagent pas leur peine afin que tous deux récoltent un miel d’exception, favorisé par une nature préservée de toute activité néfaste aux insectes et à la flore. Un petit coin de paradis pour les abeilles.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?