Covid-19, grippe, gastroentérite... ces conseils à ne pas négliger pour se protéger cet hiver

  • Au moment où le Covid-19 refait parler de lui, penser à l'importance de la vaccination.
    Au moment où le Covid-19 refait parler de lui, penser à l'importance de la vaccination. Illustration - Pixabay
Publié le
Centre Presse Aveyron

Chaque année, lorsque le froid revient, l’inquiétude d’attraper un rhume, une grippe ou une gastroentérite ressurgit. Au moment où le Covid-19 refait aussi parler de lui, voici quelques conseils pour se préparer à affronter l’hiver.

Chouchoutez vos intestins

Le microbiote intestinal – ou flore intestinale – est souvent qualifié de "deuxième cerveau". Il est d’ailleurs en première ligne pour préserver et stimuler notre système immunitaire. Une cure de pro et de prébiotique vous aidera à conserver un microbiote équilibré. En effet, les probiotiques, que l’on pourrait qualifier de "bactéries amies", permettent de renforcer le travail de l’écosystème intestinal, qui concentre 60 % des cellules de nos défenses immunitaires. Quant aux prébiotiques, ils fournissent l’énergie nécessaire aux probiotiques pour optimiser leur action. Vous en trouverez dans les produits laitiers, les produits fermentés (comme le kéfir…) mais aussi sous forme de compléments alimentaires.

Faites le plein de fer

Ce dernier présente en effet une importance capitale dans les mécanismes de l’immunité. Vous en trouverez dans le boudin noir, les viandes rouges, les œufs, les lentilles… Notez néanmoins que le fer d’origine animal est plus assimilable par l’organisme que celui d’origine végétale (15 % contre 5 %).

De la vitamine C et du zinc

Comme le rappelle l’Institut européen de Diététique et Micronutrition (IEDM), "la vitamine C et le zinc stimulent les phagocytes et lymphocytes, des cellules impliquées dans l’élimination des germes". Le cassis, le kiwi et la papaye sont les trois fruits les plus pourvus en vitamine C. Au rayon légumes, préférez les poivrons, le radis noir et toute la famille des choux. Vous trouverez enfin du zinc dans les germes de blé, les huîtres et la viande de bœuf.

Faites une cure de gelée royale

Elle est un peu plus rare et plus chère que le miel ou le pollen mais elle est aussi plus concentrée en substances revitalisantes. Prise avant le petit-déjeuner pendant quatre à six semaines avant l’hiver, elle augmente les défenses naturelles de l’organisme, aide à lutter contre la fatigue et le stress… Pour atténuer son goût un peu acide, mélangez-la à un peu de miel.

Continuez de prendre l’air

La lumière du soleil perçue par la rétine agit directement sur l’hypothalamus, la partie du cerveau qui régit les sécrétions hormonales et contrôle l’appétit, la libido, le sommeil, l’humeur, l’énergie… Voilà pourquoi beaucoup ressentent une baisse de forme et de moral quand les journées raccourcissent et que le mauvais temps revient. Pour contrer ce phénomène, multipliez les occasions d’être en plein air. En vous exposant au soleil, vous ferez aussi le plein de vitamine D qui joue également un rôle primordial dans la réponse immunitaire. Et si l’astre est aux abonnés absents, n’hésitez pas à discuter avec votre pharmacien d’une éventuelle supplémentation.

Continuez de bouger

La fatigue et le stress affaiblissent les défenses immunitaires. Si vous manquez de temps pour vous adonner à votre sport préféré, essayez au moins de marcher tous les jours. Rien de tel qu’un peu d’exercice au grand air pour faire le plein de vitalité et de sérénité.

N’oubliez pas les gestes barrières

Tous les conseils précédents, que l’on qualifierait volontiers de "remèdes de grands-mères", n’ont bien évidemment qu’une efficacité limitée pour tenir les virus à distance. Les gestes barrières restent primordiaux. Et parmi eux, le lavage de mains tient une place de choix. Mais savez-vous pourquoi ? Rappelons que le savon possède une partie hydrophile (qui a des affinités avec l’eau) et une partie hydrophobe (qui repousse l’eau et préfère les corps gras). Au moment du lavage, la partie hydrophobe s’attache à la membrane du virus (qui est un corps gras), et détruit son enveloppe. Puis la partie hydrophile est attirée par les molécules d’eau ce qui permet de tout évacuer au moment du rinçage

Pensez "vaccination"

Dernier conseil, et non des moindres, au moment où le Covid-19 refait parler de lui et où la grippe s’apprête à entrer en scène : l’importance de la vaccination, essentielle pour protéger les personnes à risque de forme grave.

À noter : certains aliments possèdent la réputation d’être dotés de propriétés anti-bactériennes et/ou antivirale. Consommer de la propolis, de l’ail et du sureau ne peut pas vous faire de mal et viendra compléter votre programme "au top cet hiver".

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Bartas Il y a 3 mois Le 24/11/2023 à 20:58

À les écouter bientôt faudra être sous perfusion sa ira plus vite