Le Druellois Clément Bauguil, installé à Toulouse : "J’aime aller au contact des entrepreneurs"

Abonnés
  • Clément Bauguil est installé à Toulouse où il a retrouvé quelques camarades aveyronnais. Clément Bauguil est installé à Toulouse où il a retrouvé quelques camarades aveyronnais.
    Clément Bauguil est installé à Toulouse où il a retrouvé quelques camarades aveyronnais. Reproduction L’Aveyronnais
Publié le
A Toulouse, Emmanuel Pons

Le jeune trentenaire, originaire de Druelle, est investisseur au sein de la société M Capital, à Toulouse. Un métier qui le passionne et une ville dans laquelle il s’épanouit.

Son dynamisme et son enthousiasme à parler de son poste ne trompent pas : Clément Bauguil se sent bien dans ses habits d’investisseur. Directeur de participation au sein de M Capital, le Ruthénois aurait pourtant pu faire carrière à Paris mais la découverte de ce métier l’a convaincu de postuler dans cette société toulousaine qui compte une cinquantaine de salariés, où il avait d’ailleurs effectué son stage de fin d’études, quelques années plus tôt.

Formé à Toulouse avant six ans à Paris

Des études supérieures commencées dans la ville rose, à la Toulouse School of Economy (TSE) et poursuivies à la Toulouse Scholl of Management (TSM).

Avant cela, le jeune Clément, né à Figeac en août 1993, grandit entre Druelle où la famille est installée et Rodez, où il suit sa scolarité : école Sainte-Thérèse, collège Canaguet puis Sainte-Marie et enfin bac S, décroché en 2011 au lycée François-d’Estaing.

Et Toulouse, donc, où il obtient une licence et un master 1 suivi d’une année de césure marquée par quatre mois à Vancouver (au Canada) avant un master 2. Une formation complète en gestion et finances des entreprises.

Clément Bauguil rejoint alors la capitale – il sera logé un temps à la Cité des Fleurs, qui accueille nombre d’Aveyronnais – pour plusieurs stages de consultant. Six années qui lui permettront d’acquérir une solide expérience.

Retour dans le Sud

Avant un retour inattendu dans le Sud. "C’est presque par hasard si je suis rentré chez M Capital, en 2017, raconte-t-il. J’avais une promesse d’embauche à Paris mais j’ai découvert le métier d’investisseur. J’ai postulé à Toulouse et j’ai été pris." D’abord analyste durant une grosse année et demie puis chargé d’affaires pendant près de quatre ans, le Ruthénois est, depuis janvier 2022, directeur de participation. Et visiblement, il adore son job. "Un tiers de terrain, à la rencontre des entrepreneurs, un tiers de finance et un tiers de juridique, détaille le trentenaire. Une de mes missions est de faire de l’amorçage, pour financer les projets depuis le début, des projets innovants, avec un gros potentiel de croissance, des néoentrepreneurs qu’on aide à se structurer et à lever des fonds. Le capital, c’est le nerf de la guerre". Des fonds européens ou encore de la Région Occitanie. "Plus les entreprises se développent, plus ça crée de l’emploi en région", explique-t-il. C’est gagnant-gagnant. Gagnant aussi pour les particuliers qui confient leur argent afin de pouvoir défiscaliser.

Avec les Aveyronnais de Toulouse

S’il est revenu à Toulouse pour le travail, le Ruthénois était aussi très heureux de retrouver quelques camarades aveyronnais avec lesquels il a longtemps joué au foot, au sein du FC Cantou’lousain, présidé un autre Ruthénois en la personne de Yohan Saules. "J’ai été blessé récemment mais, si je ne suis plus sur le terrain, je suis toujours trésorier. C’est une super association, avec une super ambiance !", insiste-t-il. Plus de foot mais toujours la course à pied – le semi-marathon – et les voyages. Le Canada, les États-Unis et une grande partie de l’Europe, et même la Namibie, l’Afrique du Sud… Et un projet en avril pour découvrir le Mozambique, avec sa compagne Manon, originaire du Lot.

Car s’il est heureux de vivre et de travailler à Toulouse, Clément Bauguil, juste trentenaire, a soif de découvrir d’autres horizons, enthousiasme en bandoulière, œil vif et toujours le sourire aux lèvres.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?