Des ossements du petit Emile retrouvés : crâne découvert par une promeneuse, secteur bouclé… Ce que l’on sait

Publié le , mis à jour

Après neuf mois de disparition et de mystère total, le parquet confirme que les ossements retrouvés samedi appartiennent au petit Emile.

En juillet 2023, la disparition d’Emile avait ému toute la France. Comment ce petit garçon, âgé de 2 ans et demi au moment des faits, avait-il pu échapper à la vigilance de ses grands-parents et complètement se volatiliser du hameau du Haut-Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence ?

Les causes de la disparition restent encore un mystère. Mais on sait désormais que le petit Emile a connu un sort tragique. Des ossements ont été découverts à quelques kilomètres du hameau, samedi 30 mars 2024. Le parquet a confirmé qu’ils appartiennent au petit Emile.

Le secteur a été bouclé

Selon des informations de BFMTV, une promeneuse aurait fait la terrible découverte. En milieu de journée, elle a donné l’alerte en trouvant le crâne du petit garçon. Des analyses de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale ont conclu qu’il s’agissait de l’enfant recherché depuis 9 mois.

Le secteur où les ossements ont été retrouvés a été bouclé pour que des fouilles approfondies soient menées. "Sous la direcion des magistrats instructeurs, l'IRCGN poursuit les analyses criminalistiques sur les ossements et la gendarmerie nationale se consacre à déployer des moyens pour entreprendre des recherches complémentaires sur la zone géographique où ils ont été retrouvés", communique le parquet.

Si les causes de la disparition et de la mort du petit Emile ne sont pas encore connues, des réponses devraient enfin tomber dans les jours qui arrivent.

La famille avertie en pleine messe de Pâques

La famille du petit garçon a été prévenue dimanche 31 mars 2024 au matin. La nouvelle leur a été transmise vers 9 h 30 alors qu’elle participait à la messe de Pâques, a révélé Le Parisien.

"Personne ici ne savait que cette découverte avait eu lieu", s'est exprimé François Balique, le maire du Vernet. Il a déclaré être "soulagé mais très triste" de cette nouvelle, car il espérait "qu'on le retrouve vivant".

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Palourde Il y a 20 jours Le 31/03/2024 à 15:20

Chercher le coupable du coté de la famille ...