Politique

Municipales 2014 : Rivière-sur-Tarn sans panachage

  • Les électeurs auront à choisir une liste entière et composée à parité à Rivière-sur-Tarn.
    Les électeurs auront à choisir une liste entière et composée à parité à Rivière-sur-Tarn. Archives Centre Presse/José A. Torres / Archives Centre Presse/José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner

SERIE. Le point dans les communes aveyronnaises avant les scrutins des 23 et 30 mars 2014. Aujourd'hui, liste bloquée et parité au menu de Rivière-sur-Tarn, dans le canton de Peyreleau, 1 042 habitants. Ailleurs, dans les (très petites) communes du canton, on panache.

Neuf cent cinquante-neuf habitants en 1999, 1 042 en 2009, les dés sont jetés et la commune de Rivière-sur-Tarn passe -en ayant franchi la barre fatidique des 1 000 habitants- sous le régime du scrutin proportionnel de liste avec obligation de parité.
"C’est un problème phénoménal dans nos petites communes", confie Bernard Pourquié, l’actuel maire qui "arrive à faire une liste" -ici, à rallier des femmes à sa cause- est partant pour un second mandat . Pour l’heure hypothétique, cette liste n’en sera pas moins une liste d’ouverture, assure l’élu, qui salue "le travail remarquable" réalisé par un conseil municipal panaché, offrant un "éventail politique formidable". À ce jour, c’est la seule liste pressentie de Rivière- sur-Tarn.

La Cresse : Danièle Vergonnier repart
Et de quatre! Danièle Vergonnier, par ailleurs conseillère générale et vice-présidente de la communauté de communes de Millau Grands Causses, se représentera pour un quatrième mandat. Même ligne de conduite avec "quelques petits changements" parmi les colistiers. Pour son plan de mandat "mené à terme", l’élue avance la finalisation de la traverse de la RD487 et l’achat de l’ancienne cave fruitière. "Le principal objet de mon prochain mandat sera d’amener à terme la restauration de ce bâtiment."

Mostuéjouls : Hubert Granier renouvelle son équipe
Et de deux! Après un premier mandat consacré entre autres à l’embellissement du cœur de village, à l’enfouissement des réseaux et à la rénovation du presbytère, Hubert Granier se représente et promet une "équipe rénovée à 90%". Déjà "très attaché" au principe de la parité aux précédentes municipales, le premier édile enjambe sans complexe ses 291 habitants et appliquera de fait une nouvelle fois cette mesure désormais obligatoire pour les communes de plus de 1 000 habitants.

La Roque-Sainte-Marguerite : deux listes ?
Maintes fois sollicité, Paul Dumousseau n’a pas répondu à appels. Partira, partira pas pour un troisième mandat? Affaire à suivre. En revanche, la rumeur d’une liste adverse se confirme.

Veyreau : Michel Garcia "logiquement"
Au terme de son premier mandat, Miguel Garcia prendra sa décision définitive à la fin de l’année, mais devrait "logiquement" repartir pour un tour avec une liste remaniée.

Peyreleau : Jean Leymarie songe à passer le relais
Conseiller municipal depuis 1995, maire depuis 2008, Jean Leymarie ne devrait pas "en principe" se représenter comme maire, toute la difficulté étant de trouver la bonne relève. Mais "quelqu’un est pressenti", l’heure est donc encore à la réflexion pour le septuagénaire qui n’écarte pas "d’assurer pendant un an ou deux".

Saint-André-de-Vézines : "Trop tôt"
À la veille d’un hypothétique quatrième mandat, Robert Lapeyre n’a pas pris sa décision: "C’est bien trop tôt pour dévoiler quoi que ce soit." Suspense donc pour les 126 habitants de cette commune nichée au cœur du Causse Noir.

Myriam Laffont
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à La Cresse

232000 €

Vue exceptionnelle sur la vallée des Gorges du Tarn depuis cette villa T4 d[...]

Toutes les annonces immobilières de La Cresse
Réagir