Economie

Viviez : Volkswagen s’engage avec la Snam

  • Éric Nottez à l’heure de la signature du contrat passé avec ses partenaires de Volkswagen.
    Éric Nottez à l’heure de la signature du contrat passé avec ses partenaires de Volkswagen. PB / PB
Publié le / Modifié le S'abonner

Développement durable. Le leader européen vient de signer un accord de partenariat avec l’entreprise viviézoise afin que cette dernière collecte et recycle les batteries de ses véhicules électriques et hybrides.

Après Toyota, Honda, PSA, il y a quelques jours de cela, le jour de la Saint-Valentin (faut-il y voir un bon présage?), le directeur «Pièces et Service» du Volkswagen Group France, Sylvain Charbonnier et le président de Snam, Éric Nottez, ont signé un accord de partenariat durable, afin que les batteries issues des réseaux des marques du groupe - Volkswagen, Audi, Seat, Skoda et Volkswagen utilitaires - soient traitées dans les deux usines françaises appartenant à Snam, à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) et Viviez.

Par cet accord, Snam (filiale du Groupe Floridienne) sera responsable non seulement du démantèlement et du recyclage, mais aussi de la collecte des batteries issues des véhicules électriques et hybrides (batteries industrielles de puissance Nickel Metal Hydrure, NiMH, et Lithium Ion) de Volkswagen Group France sur le territoire métropolitain.

Collecte et recyclage

Volkswagen Group France et Snam ont mis en place un programme visant à assurer la traçabilité des batteries en fin de vie depuis leur collecte auprès des distributeurs des marques du groupe et des centres VHU (Véhicule Hors d’Usage) agréés par celui-ci, jusqu’à leur lieu de recyclage. Chaque point de collecte du réseau de Volkswagen Group France travaillera en étroite collaboration avec la société Snam pour gérer le traitement des batteries NiMH et Li-Ionv dans le plus grand respect des normes environnementales européennes.

La collecte et le recyclage des batteries industrielles en Europe sont réglementés par la Directive Européenne 2006/66/CE sur les piles et accumulateurs (batteries) entrée en vigueur le 26 septembre 2006. Bien que la Directive ne spécifie pas les objectifs de collecte pour les batteries industrielles, depuis septembre 2011, l’efficacité du recyclage doit atteindre un minimum de 50% du poids. Ce qui laisse de fait augurer de belles perspectives pour cette activité qui devrait aller crescendo.

Philippe Boscus
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Viviez

315000 €

Ancien corps de ferme en pierre entièrement rénové sur 15500 m2 de terrain [...]

77040 €

PROXIMITÉ DECAZEVILLE - Maison de ville rénovée, 2 chambres, garage et peti[...]

49500 €

VIVIEZ - Grande Maison Familiale avec garage et caves Cette jolie maison pe[...]

Toutes les annonces immobilières de Viviez
Réagir