Basketball - Rodez : Val d’Albret, premier passage forcé

  • Le 23 janvier dernier, le Srab de Loïc Buchet dominait Val d’Albret (85-79). Depuis les Lot-et-Garonnais ont bien changé.
    Le 23 janvier dernier, le Srab de Loïc Buchet dominait Val d’Albret (85-79). Depuis les Lot-et-Garonnais ont bien changé. Archives Jean-Louis Bories / Archives Jean-Louis Bories
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Nationale 3 (1re journée). Le Srab débute ce soir (20 heures) sa saison parla réception à la salle Ginette-Mazel de l’un des gros bras de la poule B, Val d’Albret.

Ce soir, lorsqu’ils pénétreront sur le parquet de la salle Ginette-Mazel sur les coups de 20 heures, ils ne pourront plus reculer. Les joueurs du Stade Rodez Aveyron basket auront officiellement lancé leur saison et plus personne ne pourra rien y changer. Pas même Val d’Albret, premier adversaire à tenter de contrecarrer les plans de Willy Sénégal et ses hommes.

Pour le premier jour du Srab nouveau, c’est déjà un beau défi. Que le passé relève un peu plus. La saison dernière, chez eux, les Lot-et-Garonnais avaient en effet joué les tout premiers bourreaux des Ruthénois en les dominant dès la deuxième journée (63-59), à l’issue d’«un très bon match face à une équipe formatée pour la montée», se souvient le coach aveyronnais, un poil énervé par ce retour forcé vers un exercice moribond, bouclé à la 3e place. «On ne va pas commencer à ressasser. On doit se servir des erreurs, on le sait. Maintenant, tout est différent.» Val d’Albret a bien changé Pas à Rodez, où la continuité est le mot d’ordre avec le seul Emmanuel Blévin en renfort de l’été. à Val d’Albret, en revanche, la page a totalement été tournée.

De l’équipe tombeuse du Srab, mais battue au retour en janvier (85-79), seuls deux éléments ont ainsi prolongé l’aventure pour huit recrues! Parmi elles, des «joueurs revanchards», note Sénégal, à l’image de l’expérimenté intérieur canadien Evan Pellerin, ou de Jérémy Talbot. « Ils ont toujours un bon budget mais ont choisi la reconstruction, éclaire le technicien. J’espère qu’ils auront un peu de retard et attendront la saison prochaine pour viser la montée.» Sous entendu, cette campagne doit être celle de Rodez. Et pas d’un autre.

Pour cela, l’erreur est déjà proscrite selon Willy Sénégal, seulement privé ce soir de Pierre Frugère, victime d’une entorse à la cheville il y a quelques jours. «L’objectif est très clair : on doit tout gagner à domicile. Donc ça commence demain (ce soir).» Le Srab ne peut plus reculer.

Le groupe : Buchet, Sagadin, Diouf, Williams, Lacan, Vucic, Bonal, Ducard, Blévin.

Max R.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

262 €

LOCATION SANS FRAIS D AGENCEPièce principale avec coin kitchenette (placard[...]

30.62 €

Quartier Faubourg, place de parking non couverte au sein d'une résidence sé[...]

98500 €

Appartement T2 d'environ 46m² situé à Rodez, à 2mn du centre-ville. Le séjo[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir