Les Ruthénois partent à l’assaut du marathon de Toulouse

  • Romain Fayel aura le privilège d’accéder au « sas élite » au côté des coureurs des hauts plateaux.
    Romain Fayel aura le privilège d’accéder au « sas élite » au côté des coureurs des hauts plateaux. Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Quatre Ruthénois, entraînés par l’ancien spécialiste de la distance Norbert Sahut, s’aligneront demain sur le marathon international de Toulouse. Il s’agit de Romain Fayel (senior) qui aura le privilège d’accéder au « sas élite » au côté des coureurs des hauts plateaux. Il tentera de bien figurer aux avants-postes, avec pour objectif un top 20 qui le placerait parmi les meilleurs régionaux.

Dans la catégorie Master, Alexandre Remacle, Christophe Rech et Karim Benaroumlil auront pour ambition de descendre sous les 3 heures, une vraie barrière symbolique sur la distance mythique. La nouveauté réside dans le fait que le parcours restera uniquement toulousain et donc intra-urbain, favorisant la découverte du patrimoine de la métropole.

Cependant, les athlètes ruthénois auront de réelles ambitions et ne devraient guère profiter des charmes culturels de la Ville Rose. Autre évolution : pour le 10e anniversaire, un semi-marathon et un 10 km se courront en amont. Sur ce dernier format, 4 autres Ruthénois essaieront de bien figurer : Loïc Bouzat, Djamel Aliane, Patrice Combes et l’incontournable Norbert Sahut. Objectif : accrocher la qualification pour les prochains championnats de France en master.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?