Le plateau d'Hymes sécurisé: la pétition a été entendue

  • Le carrefour entre les RD840 et 22 a été le théâtre d’une dizaine d’accidents depuis l’ouverture du créneau de dépassement en sortie de Firmi, dont un mortel.
    Le carrefour entre les RD840 et 22 a été le théâtre d’une dizaine d’accidents depuis l’ouverture du créneau de dépassement en sortie de Firmi, dont un mortel. Centre Presse
Publié le , mis à jour

Divers aménagements ont été apportés à la suite d’une pétition qui a réuni 1 931 signatures.

La pétition lancée voilà plusieurs semaines par les riverains et usagers des routes départementales 840 et 22, qui a recueilli 1 931 signatures, demandait que des mesures soient prises pour sécuriser le carrefour situé entre Firmi et Saint-Christophe Vallon, où de nombreux accidents ont été recensés, dont un mortel. Cette pétition a été remise au président du conseil départemental Jean-Claude Luche et aux services techniques départementaux compétents.

De 300 à 67 véhicules en infraction par jour

La requête ainsi portée par des automobilistes et des riverains de cette zone accidentogène a été prise en considération par la Direction des Routes et des Grands Travaux (DRGT), dont « la réactivité » a été appréciée des pétitionnaires. Ainsi, fin août, les services de la DRGT ont réalisé des mesures de vitesse sur la RD 840 dans le sens de circulation Decazeville-Rodez. Il est apparu qu’un usager sur quatre était en excès de vitesse et, en moyenne, plus de 300 véhicules/jour franchissaient l’intersection à une vitesse supérieure à 100 km/h. Afin de remédier à cette situation, le Département a mis en œuvre des premières mesures sur le terrain, dont la nature a été transmise aux porteurs de la pétition. Dans le détail, il s’est agi de la pose d’un feu clignotant sur le panneau « 90 rappel » situé en fin de créneau de dépassement ; de la modification du marquage au sol en sortie du créneau de dépassement de manière rabattre les véhicules plus rapidement avant le carrefour ; de la pose de balises blanches au droit du rabattement du créneau de dépassement pour interdire les manœuvres de dépassements sur les zébras ; de la réalisation d’un jeu de bandes d’alerte sonore sur la RD 840 en amont du panneau « 90 rappel » ; de la mise en œuvre d’un revêtement sur le passage inférieur agricole pour faciliter son utilisation par les usagers locaux qui souhaitent l’emprunter ; de la réalisation d’un jeu de bandes d’alerte sonore en amont du carrefour sur la RD22 (route d’Arjac) ; de la modification d’un merlon de terre pour améliorer la perception du carrefour depuis la RD 22 ; du remplacement des panneaux « cédez le passage » par des panneaux « stop » posés sur les deux voies non prioritaires...

Peut mieux faire

À partir de ces différents aménagements, de nouvelles analyses de vitesse ont été réalisées au même emplacement pour mesurer le comportement des automobilistes (des analyses qui vont se poursuivre dans les prochaines semaines). Le nombre d’usagers circulant à plus de 100 km/h est tombé en moyenne à 67 véhicules/jour. Si, pour les pétitionnaires « l’amélioration est conséquente, c’est encore 67 véhicules de trop alors même que nous ne sommes plus en période estivale ». Ceci dit, la DSTR poursuit sa réflexion pour optimiser encore davantage la sécurité de ce carrefour et informera des résultats de cette dernière. En attendant, pour les usagers et riverains mécontents, « tout conducteur doit se sentir responsable et aider à rendre cette intersection la moins dangereuse possible en réduisant sa vitesse et en faisant preuve d’une grande vigilance ».

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?