Decazeville : Le salon Éco-Énergies, c’est bien fini

  • Comme le souligne l’élu decazevillois Jean-Louis Calmettes, « cette animation économique importante donnait une image positive et dynamique du territoire ».
    Comme le souligne l’élu decazevillois Jean-Louis Calmettes, « cette animation économique importante donnait une image positive et dynamique du territoire ». Centre Presse Aveyron
Publié le

La manifestation n’a pas été reconduite cette année pour des raisons budgétaires.

Le salon Eco-Énergies qui avait lieu tous les deux ans en octobre, au Laminoir, semble aujourd’hui « bien mort et enterré ». Tel est le constat que dresse sur son blog internet Jean-Louis Calmettes, élus écologiste d’opposition à Decazeville. Un constat que le représentant du parti Europe écologie les Verts regrette amèrement.

"Personne n’a semble-t-il trouvé à la communauté de communes l’intérêt de maintenir ce salon sur notre territoire", glisse l’élu avec déception. Alors même que ce même événement a élu domicile à Carmaux depuis deux ans et avec un certain succès. Animé de ses habituelles convictions et non sans une certaine ironie, Jean-Louis Calmettes souligne que "les élus communautaires n’ont apparemment pas été capables de trouver les 8 000 à 10 000 € que coûtait cette animation économique importante qui apportait une image positive et dynamique à notre territoire. Ils auraient pu éventuellement puiser dans les recettes qui seront très bientôt générées par le parc photovoltaïque de la Découverte et qui avoisineraient les 140 000 €"

Bien moins éloquents, les services de la communauté de communes se contentent de confirmer que "le salon Éco-Énergies n’est effectivement plus d’actualité, avant tout pour des raisons budgétaires".

« Une belle vitrine »

Cet état de fait ne chagrine pas que Jean-Louis Calmettes. Ce dernier ne manque ainsi pas de remarquer que « les entreprises, les associations, les acteurs régionaux des énergies renouvelables qui étaient présents sur ce salon decazevillois étaient globalement satisfaits des affaires et des contacts qu’ils y trouvaient.

Les visiteurs également, et ce, même si le dernier rendez-vous proposé en 2014 avait connu une fréquentation en baisse du fait de la diminution de son budget. » Ce raisonnement est partagé. À l’image de ce professionnel decazevillois du chauffage, spécialisé dans les poêles à bois, qui avoue avoir appris avec regret la disparition du salon Éco-Énergies.

"J’ai été de toutes les éditions et, franchement, je n’ai jamais eu à m’en plaindre. J’ai même réalisé de bonnes affaires. C’était l’occasion d’expliquer aux gens d’autres modes de fonctionnements énergétiques. Pour nous, artisans, c’était une belle vitrine. Et en plus, entre exposants, l’ambiance était sympa et cela créait une animation sur la ville." Le tout est que, visiblement, les finances communautaires ont leurs raisons que les raisons éco-énergétiques ne sauraient émouvoir. Et c’est bien dommage.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

17000 €

DECAZEVILLE - Beau terrain constructible de 772 m², terrain hors lotissemen[...]

70500 €

Sur les hauteurs de Decazeville, dans un quartier pavillonnaire, Maison ind[...]

164000 €

Immeuble de rapport comprenant 3 appartement T2 ( environ 42 m2 chacun) + a[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?