Comités de quartiers à Rodez : une journée pour «aller plus loin»

  • Une journée de formation et d’information, samedi, pour les représentants des huit comités.
    Une journée de formation et d’information, samedi, pour les représentants des huit comités. Xavier Buisson
Publié le , mis à jour

L’ensemble des comités de quartiers sera réuni samedi autour du thème : « La démocratie participative, et si on en parlait ? ». Une occasion de tirer le bilan de deux années de fonctionnement et, pourquoi pas, de se « remettre en cause ».

Il y a deux ans la municipalité décidait, au nom de la démocratie participative, de mettre en place huit comités de quartiers. Ils ont coutume de se réunir chaque mois et sont chacun composés de huit citoyens, deux représentants des associations, des commerçants, des comités des jeunes et des aînés sans oublier quatre élus, deux de l’opposition et deux de la majorité, soit un total de 20 personnes par quartier.

« Aujourd’hui nous sommes arrivés à un moment d’étape, affirme Monique Herment-Bultel, première adjointe au maire de Rodez en charge du projet. Afin de tirer un premier bilan des actions menées, de celles restant à mener et prendre la température dans chacun des quartiers de manière plus posée, tous les représentants des comités sont conviés samedi à une journée baptisée « La démocratie participative, et si on en parlait ? ».

« Cette phase de formation et d’information, à l’initiative du conseil des aînés, est nécessaire pour aller plus loin de manière cohérente », explique l’élue. La journée commencera par un petit-déjeuner et se poursuivra par des « conférences populaires » en petits groupes pour tirer les bilans du fonctionnement dans chacun des huit quartiers.

 «Mettre en conformité les actes avec les décisions»

Après le déjeuner, l’association Arc-en-ciel Théâtre entrera en scène et supervisera des mises en situation sous forme de saynètes. L’occasion pour un citoyen, par exemple, d’endosser le rôle de l’élu... et réciproquement pour des échanges qui mettront en évidences les dissensions qui peuvent exister au sein de ces instances. Cette journée permettra selon Monique Herment-Bultel de se « remettre en cause par rapport au fonctionnement, mais aussi aux dysfonctionnements ».

Des dysfonctionnements qui peuvent existent y compris dans les rapports au sein même de ces instances, la réunion de lancement de la journée de samedi ayant permis à quelques citoyens de faire part de quelques reproches doux-amers sur, notamment, le fait que les élus ne seraient « pas assez présents » ou encore la nécessité de « mettre en conformité les actes avec les décisions ». 

X.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

124000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Rodez, A[...]

277 €

RODEZ-HYPERCENTRE - STUDIO récent, lumineux et fonctionnel dans un immeuble[...]

525 €

Vous êtes à la recherche d'un bien en location dans le centre-ville de Rode[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?