Aurore Méchain est invitée à sortir de l’ombre

  • Aurore Méchain avait envie depuis très longtemps d’œuvrer autour du théme du temps. L’expo d’hiver du musée Soulages est le fruit de cette réflexion.
    Aurore Méchain avait envie depuis très longtemps d’œuvrer autour du théme du temps. L’expo d’hiver du musée Soulages est le fruit de cette réflexion. José A. Torres
Publié le

Musée Soulages.  Directrice adjointe de l’établissement culturel, cette attachée de conservation, âgée de 33 printemps, est commissaire de l’expo d’hiver, sur la thématique du temps, qui débute samedi. La première qu’elle a montée seule, après avoir œuvré avec Benoît Decron. Portrait...

Attachée de conservation. Directrice adjointe des musées de Rodez, chargée plus particulièrement du musée Soulages (édition, documentation, diffusion...), alors que son collègue Aurélien Pierre est basé au musée Fenaille (médiation et communication). Voilà pour sa carte de visite. Mais, plus que des titres sur un bristol, Aurore Méchain, c’est avant tout une passion : «créer un projet pour un territoire, de miser sur la proximité et de donner de excellence au travail».

Voilà pourquoi elle a accepté de quitter Paris (où elle a œuvré au musée Rodin, au centre Pompidou) pour intégrer les effectifs du musée Pierre Soulages. Elle a posé ses valises à Rodez en septembre 2012 pour accompagner la mise en place de la phase opérationnelle de l’établissement culturel.

« J’ai toujours eu envie de travailler en musée. Le parcours universitaire permet d’acquérir le savoir, la culture générale, mais je souhaitais mettre cette base au service d’un lieu comme le musée Soulages avec la gestion d’une équipe », confie cette jeune femme âgée de 33 ans, originaire de Saint-Jean-d’Angély en Charente-Maritime.

« Rien de superflu »

Après avoir consacré huit années (cinq à Poitiers et trois à La Sorbonne à Paris) à étudier l’histoire de l’art, se spécialisant ensuite dans le management de projet, elle a opéré à la capitale avant de rallier l’Aveyron.

Présente aux côtés de Benoît Decron pour les précédentes expositions, elle a été invitée à monter seule la prochaine, dont elle sera la commissaire. En attendant cette expo d’hiver, Aurore Méchain n’est pas surprise par le succès populaire de ce musée qui a ouvert le 30 mai 2014.

« Bien sûr que c’est un projet complètement fou, un défi mais ce musée est de la bonne taille pour son territoire, assure-t-elle. Par l’ampleur de la donation, c’est une locomotive avec un geste architectural visible. Mais, il n’y a rien de superflu ». A l’image du travail de cette force tranquille qui anticipe beaucoup et qui dit volontiers être à sa place.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

240 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Petit appartement une pièce[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

320 €

Vous souhaitez habiter dans le centre ville de RODEZ ? Et si ce logement ét[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?