Rodez se déplace en leader au Pontet

  • S’il veut continuer de regarder toujours plus vers le haut (et le National), le Raf de Martin Douillard a un bon coup à jouer dans le Vaucluse, ce soir.
    S’il veut continuer de regarder toujours plus vers le haut (et le National), le Raf de Martin Douillard a un bon coup à jouer dans le Vaucluse, ce soir.
  • Rodez se déplace en leader au Pontet
    Rodez se déplace en leader au Pontet
Publié le , mis à jour

Le Raf débute 2017 ce soir (18 heures) par un match en retard au Pontet. Un déplacement qui peut lui permettre d’accroître son avance en tête mais aussi d’effacer définitivement le dernier naufrage à l’extérieur, à Marignane (5-0).

Ce matin, le Rodez Aveyron football a repris sa route. On ne sait pas encore où celle-ci le mènera d’ici le mois de mai prochain mais celle du Pontet lui a sûrement rappelé quelques souvenirs. C’était une autre année, pas une autre époque.

Lorsqu’il avait emprunté cette même autoroute vers Marseille il y a moins d’un mois, il avait ramené de Marignane une valise bien pleine (5-0). Et c’est bien ce qui devrait occuper son esprit, ce soir (18 heures), à l’heure de fouler une pelouse du stade de Fargues du Pontet qui a bien séché depuis le 26 novembre, date initiale de ce match de la 12e journée.

Oublier Marignane, dernier déplacement et plus large sortie de route d’un Raf qui n’avait pas habitué à pareilles absences, ce devrait donc être l’un des enjeux majeurs de cette reprise. En tout cas, Laurent Peyrelade compte bien appuyer sur cette cicatrice encore peu compréhensible.

« Dans ma causerie samedi (aujourd’hui), ce match sera très présent, dévoilait-il jeudi. Parce que ça doit être une référence. » Une référence dans les choses à ne pas faire, s’entend. Car même si Le Pontet n’est pas aussi fringant que les Aviateurs, surtout chez lui où il n’a jamais vaincu, mieux vaut ne pas prendre à la légère un groupe remobilisé.

« On ne peut pas se permettre de reproduire la prestation de Marignane. Ou bien on est des cons ! », insistait d’ailleurs l’entraîneur.

« Garder cette peur »

Champions d’automne, les partenaires de Da Silva le seraient d’autant plus qu’ils possèdent une vraie belle carte à jouer. En cas de 10e succès ce soir, ils prendraient potentiellement six points d’avance sur leur dauphin.

Un matelas moelleux, encore plus avant un déplacement ô combien périlleux, samedi prochain, à Tarbes. Quand bien même les Ruthénois ne veulent toujours pas se laisser griser par leur position, ni par le maintien déjà acquis, une victoire dans le Vaucluse prendrait des airs de véritable bonus.

Ce déplacement au Pontet pourrait compter. Et c’est une raison supplémentaire pour « garder cette peur qui nous animait lors de la 1re journée tout en conservant nos principes », clamait Peyrelade, cette semaine.

Avec le milieu Diemé de retour après une absence de plusieurs mois, mais sans Chougrani ni Boissier, suspendus, Rodez devrait se présenter avec la même défense que face à Toulon. Autour d’un Loïc Poujol impressionnant de sérénité. Ce soir, il sera demandé à l’ex-Sochalien et ses coéquipiers le même investissement. Pour que la route vers le mois de mai reprenne de plus belle.


undefined

Maxime Raynaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

325 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Studio situé en centre vill[...]

303 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - T1 en centre ville proche[...]

240 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : Studio situé dans un quartier calme et réside[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?