Arnaud Vercruysse : « Maintenant, on n’a pas le droit de se relâcher »

  • Arnaud Vercruysse est conscient que la route est encore longue vers les phases finales...
    Arnaud Vercruysse est conscient que la route est encore longue vers les phases finales...
Publié le

L’entraîneur du Stade Rodez Aveyron, Arnaud Vercruysse, était très heureux dimanche soir après le succès des siens sur la pelouse de Trélissac (16-13) grâce à un essai de pénalité à la 87e minute. Mais il ne souhaite pas encore évoquer les phases finales et prévient son groupe : « Soyons vigilants ».

Cette victoire a été longue à se dessiner mais elle doit vous rendre très heureux ?

Oui mais que ce fut dur ! On a passé 85 minutes à souffrir sur le banc de touche. Ce scénario est cruel pour Trélissac mais nous avons été dominateurs tout au long du match en mêlée fermée.

Cet essai de pénalité est venu récompenser cela et il est justifié. Vous tirez donc un gros coup de chapeau à vos avants ?

On avait souffert en mêlée face à Saint-Sulpice dimanche dernier malgré la victoire (37-8). Alors, cette semaine, on a un peu « bougé » nos avants et la première ligne a beaucoup travaillé la technique. Je suis fier car cela a payé. Mais je suis surtout heureux car avec ce succès, on sort enfin de la zone critique du championnat et on distance Trélissac.

Vous vous refusez donc encore à parler de phases finales ?

Je l’ai déjà dit : on nous a vus trop beaux en début de saison. Je le répète mais nous sommes une équipe en phase de développement, alors je ne parlerai pas de phases finales encore...

N’est-ce pas une façon d’enlever la pression qui pèse sur votre groupe ?

Cette semaine encore, tout le monde disait que Trélissac était le match de la dernière chance. Donc la pression est bel et bien là. Mais je reste surtout lucide et le chemin est encore très long. On a beaucoup de choses à améliorer car ce dimanche encore, on a beaucoup de mal à concrétiser notre domination. En sachant que vous recevez Tulle, lanterne rouge du championnat, à Paul-Lignon lors du prochain match, dans quinze jours, le ciel s’éclaircit tout de même... Oui mais attention : maintenant, on n’a pas le droit de se relâcher. On va beaucoup travailler pendant cette semaine de trêve et je le répéterai tous les jours : soyons très vigilants face à Tulle.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

145000 €

RODEZ, secteur Croix Grande Type 4 traversant, d'une surface habitable de 1[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

620 €

Résidence Le Sud à Bourran Appartement de type 3 en cours de rénovation tot[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?